Événements

Festival du Film Franco-Arabe
3ème édition. Une plongée dans le(s) cinéma(s) du monde Arabe

Français

Depuis 20 ans, le Festival du film franco-arabe de la ville d’Amman en Jordanie, organisé en collaboration avec l’Institut français de Jordanie, s’applique à mettre en lumière les liens étroits unissant le monde Arabe et la France. La troisième édition de son petit frère français, le Festival du film franco-arabe de Noisy-le-Sec (FFFA), se tiendra du 7 au 16 novembre dans la mythique salle de cinéma Le Trianon.

 

A l’instar de son homologue Jordanien, le Festival du film franco-arabe de Noisy-le-Sec souhaite encourager les échanges et le dialogue entre les cultures en donnant à voir la diversité et la richesse du cinéma arabe actuel.

Avec 7 avant-premières, un film inédit et des films sortis en salle récemment, la troisième édition du FFFA emmènera les spectateurs de la France au Maroc, en passant par la Tunisie, l’Algérie, la Palestine, la Mauritanie, la Syrie et la Jordanie, pour un voyage cinématographique fascinant. A l’image des différentes réalités de ces pays hétérogènes, les œuvres sélectionnées – fiction ou documentaire – abordent des sujets d’une grande diversité : la place des femmes, les conséquences du conflit israélo-palestinien, les désirs et les colères du monde Arabe, les questions d’identité et d’intégration… Autant de thèmes qui seront abordés pendant ces dix jours de festival, en présence de nombreux invités, réalisateurs et personnalités du cinéma.



En ouverture du festival, vendredi 7 novembre à 20h, May in the Summer, le deuxième long-métrage de la réalisatrice américano-jordanienne Cherien Dabis, pose un regard féminin sur le monde Arabe. Cette soirée sera aussi l’occasion de découvrir les courts-métrages lauréats du Prix du Jury du Festival du film franco-arabe d’Amman en présence des réalisateurs : A Cold morning in November de Robert Abboud (Prix du jury Fiction) et Samar de Mohammed Rahahleh (Prix du Jury Documentaire).

 

En clôture, dimanche 16 novembre à 17h : Remise des prix du concours de courts métrages. Projection des films primés suivie du long métrage Cheba Louisa de Françoise Charpiat.

 

Rencontres avec les réalisateurs :

Quand Sisyphe se révolte, d’Abraham Segal (samedi 8 novembre à 18 h)

Printemps Tunisien de Raja Amari (avant-première avec l’équipe du film, samedi 8 nov. à 20h30)

Le sac de farine de Kadija Leclere (dimanche 9 novembre à 16 h)

C’est eux les chiens, de Hicham Lasri (débat par Skype, lundi 10 novembre à 20 h 30)

El oued El oued, de Abdenour Zahzah (inédit le mardi 11 novembre à 19 h 30)

L’Oranais, de Lyes Salem (avant-première le mercredi 12 novembre à 20 h 30 )

Les Chebabs de Yarmouk de Axel Salvatori-Sinz (avant-première jeudi 13 novembre à 20 h 30)

La Preuve de Amor Hakkar (samedi 15 novembre à 18 h)

Le Challat de Tunis de Kaouther Ben Hania (avant-première, rencontre avec la productrice du film, dimanche 16 novembre à 14 h 30).

 

Projection-concert :

Timbuktu d’Abderrahmane Sissako (avant-première : vendredi 14 novembre à 20 h 30) 

 

Projections :

Qu’Allah bénisse la France de Abd Al Malik (avant-première samedi 15 novembre à 20 h 30)

Loin des hommes de David Oelhoffen (avant-première samedi 15 novembre à 20 h 30)

Et aussi : Du goudron et des plumes de Pascal Rabaté, Ana Arabia d’Amos Gitaï ;

Ciné-philo (Dancing in Jaffa, de Hilla Medalia, samedi 8 novembre à 14 h 30) ;

Séances jeune public : Contes Orientaux de Lotte Reiniger ; L’enfant dans le monde Arabe (programme de courts métrages) ; Wadjda de Haifaa Al Mansour) ;

Compétition de courts métrages.

Les courts métrages en compétition lors du 3e Festival du film franco arabe :

Courts métrages documentaires :
« Mahi la fureur de vivre » de Housem Bokhari
« Donne un poisson à un homme » de Lyad Alasttal
« Cher Hassan » d’Axel Savaltori-Linz
« Pupille de ma nation » de Roksaneh Emma Fotovat

Courts métrages fictions
« Cinémétèque » de Hassan Hamza
« Le Pantalon » de Clément Vieer
« Kédéba (menteuse) » d’ Elhachimia Didi-Alaoui
« Pour ton bien » Ibtissem Guerda
« Les Petits cailloux » de Chloé Mazlo

Contact presse : Géraldine Cance

PALMARES 2014

Lors de la cérémonie de clôture, dimanche 16 novembre 2014, quatre prix ont été décernés suite au concours de courts métrages, fiction et documentaire, lancé par le Festival du film franco arabe. Les films sélectionnés correspondent à la thématique du Festival et témoignent des liens entre les deux cultures, par leur thème, la nature de la production et/ou du financement, la composition de l’équipe.

Le jury professionnel, composé de Hassen Ferhani (cinéaste), Estelle Martin (journaliste à TV5monde) et Sarah Chazelle (distributrice chez Jour2fête), a décerné deux prix :

· Prix du jury, meilleur documentaire : « Mahi la fureur de vivre » de Houssem Bokhari
· Prix du jury, meilleure fiction : « Pour ton bien » de Ibtissem Guerda

Le public, invité à découvrir les courts métrages sélectionnés et à voter pour les films de leur choix lors d’une séance gratuite, samedi 15 novembre à 16h, a décerné deux prix :

· Prix du public, meilleur documentaire : « Pupille de ma nation » de Roksaneh Emma Fotovat
· Prix du public, meilleure fiction : « Pour ton bien » Ibtissem Guerda