Événements

Les fonds d’aide du Centre Cinématographique Marocain : bilans et enjeux
Dans le cadre du Festival CinéMaroc – IMA

Français

Alors qu’en Europe et dans le reste du monde, les programmes publics d’aides au cinéma tendent plutôt à décroître et/ou à changer d’échelle, passant du national au local et/ou au transnational, il s’agira de comprendre le contexte de la mise en place des trois fonds d’aide du Centre Cinématographique Marocain (Fonds d’Aide à la production ; Fonds d’aide à l’organisation des festivals ; Fonds d’aide à la numérisation, à la modernisation et à la création des salles de cinéma) et leur incidence sur le développement d’un cinéma national.

Mettre en oeuvre une politique du cinéma, c’est penser les enjeux du dedans et du dehors, à savoir les termes politiques, économiques et culturels de la diffusion d’images dans la construction nationale, et la promotion de l’image d’un pays sur la scène et dans les relations internationales. Interroger les enjeux d’une politique du cinéma, c’est aussi mettre en perspective des intentions et les effets de leur mise en oeuvre.

Après un court état des lieux du cinéma marocain, nous tenterons de dresser un bilan du Fonds d’aide à la production initié depuis 1987, d’envisager ses perspectives ainsi que celles du Fonds d’aide à la numérisation, à la modernisation et à la création des salles de cinéma et celui d’aide à l’organisation des festivals, lancés seulement depuis fin 2012.

Cette table ronde réunira des acteurs de l’industrie, des membres des commissions et des bénéficiaires concernés, ainsi que les acteurs économiques de la chaîne production, distribution / exploitation et festivals.
Partager :