Événements

M’appelle Mohamed Ali au Théâtre Le Public
de Dieudonné Niangouna. Mise en scène Jean Hamado Tiemtore. Avec Etienne Minoungou

Français

 » Quand il était petit, Cassius Clay courait sans but dans les rues de Louisville. Un policier le remarque et lui apprend la boxe ! Désormais, le petit Cassius va apprendre une méthode, une discipline et la boxe deviendra une passion dans laquelle il mettra toutes ses forces pour devenir un champion. Kinshasa, 1974, le combat du siècle : Cassius Clay devenu Mohamed Ali affronte George Foreman pour le titre de Champion du monde. Sur papier, il est donné perdant. Impossible de battre ce colosse ! Et pourtant… Avec un aplomb insensé, Ali va déjouer tous les pronostics et s’en tenir à son intuition, qui le mènera à un coup jamais tenté dans l’histoire de la boxe, et au titre tant convoité.



Etienne Minoungou est homme de théâtre au Burkina Faso, travaillant sans relâche pour introduire la culture partout où elle manque en Afrique. C’est incroyable comme il ressemble à Ali, il a aussi sa force, son charisme et son intensité.Sautant sur la comparaison, le comédien prend le relais, enfile des gants de boxe, nous raconte sa réalité de « combattant » africain et envoie un uppercut bien placé aux préjugés tenaces. Un spectacle sur la volonté et la confiance dont on a tous besoin pour accomplir son destin. Une parole qui fait du bien.

Une production de la compagnie Falinga et des récréatrâles de Ouagadougou avec le soutien du théâtre Le Public et de la Charge du Rhinocéros.  » – Présentation Théâtre Le Public

Scénographie : Jean Hamado Tiemtore
Coaching artistique : François Ebouele
Lumière : Rémy Brans et Herman Coulibaly
Création sonore: Julien Truddaïu
Régisseur: Louis-Philippe Duquesne
Stagiaire régie: Clément Devys