Événements

Africain(e)s d’ici et de là-bas uni(e)s pour vaincre le sida
A l’occasion de la Journée mondiale du sida (1er décembre)et dans le cadre de la Campagne mondiale de l’ONUSIDA 2004 « Femmes, filles, VIH et sida » Concert de Meiway

Français

Sous le patronage de la Commission nationale française pour l’UNESCO, l’UNESCO et Sida Info Service vous prient d’assister à la Journée de solidarité.

Dans le cadre de la Journée mondiale du sida, l’UNESCO et Sida Info Service souhaitent mettre les hommes et les femmes de la diaspora africaine au cœur de la lutte contre le VIH/sida en Afrique. L’Afrique Subsaharienne étant jusqu’à aujourd’hui une des régions les plus touchées, la diaspora africaine peut et doit jouer un rôle proéminent dans le combat pour vaincre la pandémie, tout au moins auprès de leurs communautés d’origine souvent dépendantes des revenus de la diaspora à l’étranger.

Cette activité fait suite à la journée organisée à l’UNESCO à l’occasion de la Journée internationale des femmes (8 mars 2004), sur le thème « Le Sud aide le Sud face au sida ».

Programme de la Journée

Salles Miró
09 h 30 Accueil des participants

10 h 00 Ouverture de la Journée par :
· M. Koïchiro Matsuura, Directeur général de l’UNESCO
· M. Jean Favier, Président de la Commission nationale française pour l’UNESCO
· M. Amédée Thévenet, Président de Sida Info Service
· Mme Cristina Owen-Jones, Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO, Présidente de la Journée
· S.A.R. la Grande-Duchesse Maria Teresa de Luxembourg, Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO, Présidente d’honneur de l’événement

Salle II
11 h 00

Table-ronde 1 : « Droits de l’enfant, éducation et VIH/sida : protéger les plus vulnérables »
Réduire la vulnérabilité des enfants face au VIH/sida est possible et doit devenir une priorité de la communauté internationale. Comment agir pour que leurs droits à l’information, à la protection et aux soins, stipulés par la Convention relative aux droits de l’enfant, ne soient plus bafoués ?

13 h 00 Pause – Buffet froid payant organisé par l’association HESHIMA, dont les bénéfices seront reversés à l’orphelinat à Kinshasa pour enfants de parents décédés du sida

14 h 30 Table ronde 2 : exemples d’actions françaises de solidarité internationale autour du VIH/sida.
Cette table ronde a pour objectif de présenter des expériences originales d’africains immigrés en France et mobilisés autour d’actions de prévention communes avec des africains restés dans le pays d’origine. Une façon d’illustrer et d’encourager des initiatives de solidarité.

16 h 00 Table ronde 3 : « Femmes migrantes et VIH/sida dans le monde : une approche anthropologique »
Prés de la moitié des 175 millions de migrants dans le monde sont des femmes, qui se retrouvent en situation de vulnérabilité exacerbée face au VIH/sida. Mais l’expérience des femmes migrantes face à cette maladie est-elle la même en Afrique et en Asie ?
Les modes de vie, les rapports hommes/femmes, connaissent-ils les mêmes bouleversements en Amérique Latine et au Maghreb ? Et quel rôle peuvent jouer les femmes migrantes, pour le pays d’origine comme pour le pays d’accueil, dans la lutte contre le VIH/sida ?

18 h 00 Fin des travaux

Tout au long de la Journée, des expositions de photos et d’œuvres d’art, une vente d’artisanat et des activités d’animation diverses seront proposées aux participants.

Comité d’organisation de la Journée :

Sida Info Service

Section de l’éducation pour une meilleure qualité de vie, Division de la promotion d’une éducation de qualité de l’UNESCO

Section pour les femmes et l’égalité des genres,
Bureau de la planification stratégique de l’UNESCO

19h : concert de Meiway