Événements

Exposition Mickaël Bethe-Selassié
Partager :

Français

Avec plus de 70 oeuvres réparties dans 8 salles, il s'agit d'une importante rétrospective qui présente le travail de Mickaël Bethe-Selassié sur quasiment une trentaine d'années de création.



Le choc émotionnel est réel : voici la synthèse des arts africains d’hier et d’aujourd’hui, une œuvre forte, naviguant entre tradition et modernité. Mais non, c’est bien plus que cela : celui qui revendique son éthiopianité et qui avoue être devenu plasticien quasiment par hasard est un artiste universel ; né dans le berceau de l’humanité, il véhicule à lui seul toute une cosmogonie, faite de mythologies multiples, joyeusement rassemblées dans un maelstrom culturel dans lequel on se laisse entraîner et d’où émergent des formes à la fois puissantes et fragiles, totems, patriarches, rois mages, déesses et autres animaux fantastiques et des couleurs à la fois mystérieuses et intenses, chaudes et profondes, déformations fantaisistes de la réalité selon ses propres expressions.



Dans son innocence créatrice (il ne réalise jamais de dessin préparatoire), Mickaël Bethe-Selassié s’exprime avec cette simplicité qui caractérise les grands artistes : se faisant successivement architecte, ouvrier, alchimiste, il façonne de ses mains le papier mâché, "construit" des œuvres qui restent à jamais, pour lui, des esquisses, renouvelant sans cesse un processus de création laborieux, qui aboutit à des œuvres qui s’adressent directement à leur spectateur, dans un langage que Selassié affirme comme multisensoriel.