Événements

Ecrire et danser les corps enfouis
Université d’été du laboratoire SeFeA

Français

Acte 1 : le 11 juillet de 14h à 18h : Écrire les corps enfouis : le champ vibratoire des écritures afro-contemporaines

Lieu : La Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon

Ce volet sera consacré à une approche des écritures scéniques contemporaines d’Afrique et des diasporas avec la contribution de chercheurs, de dramaturges, de slameurs et de musiciens.

14h : Introduction : Corps enfouis et corps marrons
Lectures par Etienne Minoungou et Aristide Tarnagda

Ecriture et vibrations : conférence d’Aurore Desgranges consacrée aux écritures dramatiques burkinabé (Universités de Ouaga et Lyon 2) suivie d’une rencontre avec Etienne Minoungou (comédien), Aristide Tarnagda (dramaturge), Silex (slameuse), Axel Arthéron (chercheur) et Yure Romao (slameur) et Eric Checco (metteur en scène) animée par Sylvie Chalaye.

15h30 : Performances musicales avec Ludmilla Dabo et le Mister jazz Band

Corps enseveli / corps vibratoire dans l’écriture de Koffi Kwahulé : conférence de Pierre Letessier (Sorbonne Nouvelle) suivie d’une rencontre avec Alexandre Zeff, les musiciens de « Jaz », et Michel Risse pour « Ezechiel » animée par Pénélope Dechaufour.

17h : Projection : Héroïnes des théâtres d’Afrique et des diasporas (26′) un film de Jeanne Lachèze et rencontre avec Odile Puren, Huguette Malamba et Pénélope Dechaufour animée par Charlotte Laure.

Acte 2 : le 12 juillet de 9h30 à 12h : Danser les corps enfouis : de la rue à la scène contemporaine

Lieu : la Chapelle du verbe incarné : 21 ter, rue des Lices, Avignon

Ce volet se propose de réfléchir, avec des danseurs et des krumpeurs, à la théâtralité des expressions chorégraphiques afro-contemporaines traversées par les influences hip hop venues de la rue tout en travaillant sur une mémoire du corps à libérer.

9h30 : accueil café

10h : Introduction : L’autre corps dansé
Performances krump et projections

10h15 : Conférence de Sylvie Chalaye avec l’intervention de Bintou Dembélé (Cie Rualité) autour du krump et de la scène contemporaine suivie d’une table ronde avec Salia Sanou, Kettly Noël, Bouba Landrille Tchouda, Abdou N’gom, Dorothée Munyaneza (sous réserve) et les krumpeurs Wolf et Cyborg (sous réserve).

Performances, suivies d‘un cocktail de clôture


Lumière sur 50 femmes et hommes, de 1900 à nous jours:

Aller soutenir ce projet bilingue avant le 1er juillet!