Événements

$AFIA BAHMED SCWHARTZ + VEERUS + HYACINTHE

Français

Cette soirée est proposée dans le cadre du Festival Terre(s) Hip-hop. Lancé en 2011 à l’initiative de Canal 93 à Bobigny, le festival Terre(s) Hip Hop s’est imposé au fil des années comme un rendez-vous incontournable des cultures urbaines. Donner à voir et à entendre les différents courants du rap francophone, mixer artistes amateurs, chevronnés et émergents, faciliter les rencontres entre les différents acteurs, mettre en perspective les évolutions du mouvement et des disciplines … autant de défis qu’ont à cœur de relever les différents organisateurs de ce festival.

HYACINTHE
Pop Hardcore & Rap Sensible

Hyacinthe n’en est plus à bousculer les genres, il a investi un espace musical qui lui est propre. Sa plus évidente qualité, c’est d’abord l’écriture, vive et écorchée. Ce premier album est un disque d’auteur, sans l’aspect formel que peut laisser entendre cette expression, mais avec les vertiges que peut provoquer sa plume lorsqu’elle se plante dans vos tripes ou décroche le cœur. Plonger dans ses textes équivaut à pénétrer ses pensées, à regarder le monde à travers ses pupilles, une immersion dont on sort rarement indemne. On éprouve les cicatrices d’une adolescence tumultueuse, la démission d’un père absent, les cycles infrangibles de ses angoisses et des sentiments fanés… Mais aussi bien sûr l’espoir, l’amour, et le besoin de s’enivrer, de se perdre dans la fête comme si elle était éternelle. En parlant de lui-même, et sans amais prétendre incarner une génération toute entière, il raconte les douleurs et les joies éphémères de la jeunesse de l’époque. « Quelque part dans la ville, les filles dansent sur le bar / je regarde, à travers la vitre, les corps dans le noir / qu’est-ce qu’on va faire de nos vies ? / du cash, des amours absurdes ? Chaque nuit, une vanité de plus… »



$afia Bahmed-Schwartz
entre NTM et JTM

Fille cachée de Mylène Farmer et de Booba, Safia Bahmed-Schwartz chante, rappe, sussure la solitude, l’amour 2.0, érotise les grosses peines comme les petits plaisirs, ça pique parfois mais elle met beaucoup de vaseline.



VEERUS

Originaire de Dunkerque, Veerus n’est plus un novice du rap français. Il compte déjà plusieurs projets solo à son actif, dont les excellents « Minuit » (2014) et « Visions » (2015), qui ont contribué à en faire un rappeur incontournable de ces dernières années.
Son dernier EP en date avait d’ailleurs été salué par la critique : « En constante évolution, Veerus s’offre – de nouveau – un EP éclectique et terriblement efficace. Avec son écriture riche et instinctive et une musicalité accrue, le MC continue de dépeindre sa vision du quotidien et ses rêves de gloires avec finesse et nostalgie. Cela fait longtemps que Veerus ne rappe plus, il peint. – REAPHIT »
Alliant le fond et la forme, se démarquant par un style nonchalant et un rap fort, teinté d’egotrip, Veerus ne rentre dans aucune case de la scène rap française, ni « trap », ni « conscient ». Il est ailleurs. Et les rappeurs de la renommée d’Alpha Wann, Espiiem, Nemir, Deen Burbigo ou Caballero, qui ont tous rappé à ses côtés, pourront en témoigner.
Son dernier freestyle « Sur le Coin » sorti chez Daymolition en Décembre 2016 annonce son retour pour 2017, année qui s’annonce chargée pour lui. En effet, Veerus présentera le 21 Avril « Mercure », un EP 5 titres entièrement produit par Ikaz Boi, beatmaker signé chez Bromance. Proche de Nekfeu, l’Entourage, Deen Burbigo ou Sneazzy, ces derniers reconnaissent son talent et le valident en le soutenant et le relayant à chacune de ses sorties.