Événements

Africajarc 2018 | 20° édition
Invitation aux cultures d’Afrique

Français

AFRICAJARC est un festival dédié aux cultures africaines et reconnu internationalement. Il a lieu depuis 1999 à Cajarc dans le Lot. Pluridisciplinaire, il allie musique, cinéma, littérature, arts plastiques, conte, artisanat… et se déploie dans tout le village.

La 20ème édition a lieu du 19 au 22 juillet 2018. Touré KundaSeun KutiSona JobartehMike Love… entre autres seront de la partie !

L’éclectisme d’Africajarc, sa programmation et son brassage en tout genre lui confère un public familial de tous âges. Venez vivre un grand moment de découverte et de convivialité !


PROGRAMME COMPLET
AFRICAJARC 2018 | Vingtième édition | 🎂


19 – 22 juillet 2018

MUSIQUE | LITTÉRATURE | CINÉMA | ARTS PLASTIQUES | ARTISANAT | MARCHÉ | JARDIN D’ENFANTS | CONTES | CONFÉRENCES 





🔴CONCERT D’OUVERTURE-

🕣 Jeudi 19 juillet 2018 – Eglise de Cajarc

🎶L’envoûtant duo Ablaye Cissoko & Volker Goetze se produira dans le cadre intimiste de l’Eglise de Cajarc le 19 juillet 2018 à 20h30 en concert d’ouverture. Formidable dialogue, à la fois intime et harmonieux, entre le jazz et la musique mandingue, ce duo saura vous faire voyager ! 





🔴GRANDE SCÈNE-

🕣 VENDREDI 20 JUILLET



Imarhan

📢 🎶 Imarhan, figure de la nouvelle vague de la musique Touareg et du desert blues, réputé pour leurs performances live, extatiques et tapageuses seront sur la scène d’Africajarc le vendredi 20 juillet 2018 ! Avec son nouvel album « Temet », Imarhan voit plus loin et puise dans le funk, le disco et le rock. « Temet » qui signifie « liens » en Tamasheq est un appel au rassemblement, une ode à l’amitié entre les peuples et à la liberté.



Alsarah & The Nubatones 

📢 🎶Baptisée « la nouvelle étoile de la pop nubienne » par le prestigieux Guardian Magazine, la chanteuse soudanaise Alsarah sera sur la scène d’Africajarc le vendredi 20 juillet ! Avec ses musiciens, « The Nubatones », elle distillera avec grâce les mélodies atemporelles de leur dernier album « Manara », sur des rythmiques entêtantes, à la croisée d’influences Est-Africaines et Arabes.



Mike Love

🔥 📢 Avec ses pédales d’effet, ses boucles réalisées en direct, ses beatbox, ses skank acoustiques et son goût prononcé pour les chants suaves et harmonisés, Mike Love apporte une véritable bouffée d’air frais dans le reggae international. Ce guitariste-songwriter qui a partagé la scène avec les plus grands groupes reggae est un artisan. Car dans ses live aucun sample ni éléments préenregistrées, juste un reggae authentique qui s’élabore sous les yeux et les oreilles du public, de loop en loop, ciselé avec une patience d’orfèvre et baigné de peace & love…



Pachibaba

📢 Pachibaba, c’est le groupe explosif qui mêle maloya, afrobeat, musette, cumbia et sega ! Composé entre autres de Fixi, l’accordéoniste swingueur nomade (Java, Winston McAnuff, Tony Allen), d’Olivier Araste, leader charismatique du groupe réunionnais LiNDiGo, qui pousse le maloya toujours plus loin dans la rencontre, et de Cyril Atef armé de ses baguettes magiques, maître du groove afro (Bumcello, CongopunQ). Pachibaba, « par ici, par là-bas » enflammera la scène d’Africajarc le vendredi 20 juillet ! 



🕣 SAMEDI 21 JUILLET



Sona Jobarteh 

🔥 📢 La Kora est un instrument traditionnellement utilisé uniquement par des griots, hommes, jamais par des femmes. Sona Jobarteh est celle qui a voulu changer la règle du jeu ! Première korafola à atteindre cette notoriété à l’international, issue d’une famille de griot, multi-instrumentiste, elle propose une musique subtile et élégante et parvient à nous transporter dans le Mandingue. Elle a conquis le public tout autour du monde avec sa voix captivante et ses mélodies harmonieuses.



TOURE KUNDA 

📢 🎶 Ils reviennent ! Ils étaient là pour la première édition ! 20 ans après, les Touré Kunda seront à Cajarc le samedi 21 juillet 2018 où ils célébreront avec vous et nous leurs 40 ans de carrière et présenteront leur nouvel album. 

🎂2 anniversaires en 1 pour cette 20ème édition !

Nous sommes très heureux de vous proposer ce concert fort symbolique et très attendu !



Girma Beyene (Ethiopian Artist) & Akalé Wubé

📢 🎶Quand Girma Bèyènè légende de la musique éthiopienne signe son grand retour par une rencontre avec le groupe Akalé Wubé, véritable chantre du groove, cela donne une alchimie électrisante pour un concert incroyable ! Et ce sera à Africajarc le samedi 21 juillet !



🕣 DIMANCHE 22 JUILLET



LES FRERES SMITH

🎶 Les Frères Smith seront sur la Grande Scène le dimanche 22 juillet, Afrobeat Party à Africajarc !

Pionniers de la scène Afro Groove Parisienne LES FRÈRES SMITH distillent leur groove de contrebande sur les foules depuis le siècle dernier. Ils viendront enflammer le dancefloor et vous faire user le parquet d’Africajarc.

Cette grande famille exclame l’essence du groove de l’Afrobeat à l’Ethio-Jazz… Du Mandingue aux influences les plus sauvages, la fratrie s’appuie sur un chant GROOVE et relax, une section rythmique INTENSE et relax, des cuivres DÉVASTATEURS et relax.



John Bleck & Sorcier Apokalyps 

📢 🎶Ils sont deux, l’un est MC il s’appelle John Bleck, l’autre est DJ c’est Sorcier Apokalyps. 

Ils ont gagné le tremplin l’an dernier et ils reviennent à Africajarc mais cette fois sur la grande scène le dimanche 22 juillet pour défendre leur projet à la croisée des arts reggae, hiphop afrobeat et live-painting.



Seun Anikulapo Kuti & Egypt 80

📢 🎶 Seun Anikulapo Kuti possède la grâce, l’énergie et la furie de son père Fela Kuti. Avec les musiciens d’Egypt 80, le légendaire groupe de Fela, il fait revivre la plus originelle incarnation de l’Afrobeat. Ils feront vibrer les murs de Cajarc dimanche 22 juillet pour une soirée afrobeat party de folie !





🔴SCÈNE DU FAUBOURG 2018-



🕣 Vendredi 20 juillet

🎶 📢 AKEIKOI (afro rock, « sénoufo ») 

Loin des clichés de superposition, l’univers d’Akeikoi apparaît comme la première fusion afro-rock complètement équilibrée et aboutie, où chacune de ces expressions garde son intégrité, sa finesse, sa puissance et sa folie. Entre le groove cuivré de l’afrobeat, les accents bluesy sahéliens ou les incursions vraiment rock, cette succession de titres est en fait un clash permanent entre des sonorités traditionnelles intemporelles et un combo rock solide, inspiré et efficace.



🕣 Samedi 21 juillet

🎶 📢 Moonlight Benjamin

La puissante et inédite fusion entre les mélodies et rythmes vaudou de la Caraïbe, et le blues rock US des 70’s ; le choc entre la voix puissante et révoltée de MOONLIGHT BENJAMIN et la tension des guitares saturées … la transe vaudou sous une forme inédite et détonante !



Dimanche 22 juillet

🎶 📢 SUPERGOMBO

Enfant superlatif du brassage culturel à la française, l’afrofunk de SUPERGOMBO descend aussi probablement du Tout Puissant Orchestre Poly-Rythmo et des Headhunters. Nourri de Mbalax sénégalais, de soukous congolais, de funk US et de jazz mondial, le son qui se joue ici est donc forcément d’ailleurs.





🔴DANS LES RUES DE CAJARC –



Burkina AZZA 

🕣 Jeudi 19 et vendredi 20 juillet 2018

📢 🎶Les Griots du Burkina Azza utilisent des instruments venant de toute l’Afrique de l’ouest. Il ne s’agit pas seulement de percussions mais aussi d’instruments à vent et à cordes. Les Frères Koueta qui dirigent le groupe viennent d’une famille de balafonistes de père en fils depuis plusieurs générations. Burkina Azza est l’un des groupes les plus excitants de la scène africaine traditionnelle. Le spectacle riche et varié est ouvert à tous les publics, il entraîne le spectateur et l’emmène dans un voyage initiatique des rues de Ouagadougou aux villages les plus reculés du Burkina Faso.



RBOX2.B1 

🕣 Vendredi 20, samedi 21 et dimanche 22 juillet 2018

📢🎥 RATIO : Que verrions nous si nos yeux pouvaient percevoir au-delà de la lumière visible et embrasser tout le spectre lumineux ? C’est une promenade sur les chants du possible d’une lumière que l’œil humain ne verra jamais. Les projections visuelles de B1, se servent du visible pour révéler l’invisible.



COME SUA

🕣 Samedi 21 et dimanche 22 juillet 2018

📢 🎶Cette formation de rue s’inspire essentiellement de la culture Carioca de Rio où culmine la samba et ses thèmes endiablés du carnaval, puis de la culture du Nordeste du Brésil où règne le Maracatu et ses Orishas (divinités afro-brésiliennes). Les géants de Come Sua, appelés aussi Orischonstres, sont en partie montés sur échasses, et il est de leur ressort de vous faire rebondir sur leurs notes chargées de gaieté et de bonne humeur !! Musique colorée teintée de soleil, Costumes chamarrés nos yeux s’émerveillent… Une chose est claire, L’ère Brésilienne rôde dans les airs… Une chose éclaire, Brazil is in the air !



Balaphonik sound system

🕣 Samedi 21 et dimanche 22 juillet 2018

📢 🎶Multi-instrumentiste, Alex a participé à des projets musicaux très différents, usant tous les genres, du métal au gnawa, du reggae au hiphop, étudiant le rythme à travers ses rencontres et voyages de par le monde. Il est aussi l’incontournable batteur de Djamanawak (fusion world électrorock) et balafoniste de Balaphang (balafon, hang, dub). Avec Balaphonik Sound System, Alex offre son projet le plus personnel, un univers imprégné d’influences dub, reggae, électro, hiphop, aux sonorités à la fois contemporaines et traditionnelles.


Cinéma
Invité d’honneur : Ayoub Layoussifi
Acteur, scénariste et réalisateur, Ayoub Layoussifi vient présenter son dernier court-métrage Tikitat a Soulima (« Le ticket de cinéma »). Le film retrace le souci de la fermeture croissante des salles de cinéma au Maroc sur fond des difficultés pour une mère célibataire de faire face aux pressions sociales et de subvenir aux besoins de son enfant.
Ayoub Layoussifi sera également membre du jury de la compétition courts métrages.

Pour la première fois de son histoire, Africajarc ouvre une compétition dédiée aux courts métrages d’Afrique et de la diaspora.

La compétition 2018 (1ère édition)
Antananarivo tiako ianao
Aquarium
Behemoth
Le bleu blanc rouge de mes cheveux
Dem dem !
Derrière le mur
Ferraille
Mon enfant (Mtoto Wangu)
Terrain vague
The bad mexican
Wintry spring

Le jury
Rama Thiaw, Présidente du jury (Réalisatrice, Sénégal)
Binda Ngazolo (Conteur – comédien – metteur en scène, Cameroun)
Lova Nantenaina (Réalisateur, Madagascar)
Diagne Chanel (Plasticienne-réalisatrice, Sénégal)

Longs métrages
I am not a witch, de Rungano Nyoni, Zambie, 90 min
Inxeba, les initiés, de John Trengove, Afrique du Sud, 88 min
Wallay, de Berni Goldblat, Burkina Faso, 84 min
Razzia, de Nabil Ayouch, Maroc, 119 min
Kati kati, de Mbithi Masya, Kenya, 75 min
Kinshasa Makambo, de Dieudo Hamadi, RDC, 75 min
Soleil, de Dani Kouyaté & Olivier Delahaye, avec Binda Ngazolo, France / Burkina, 96 min. En présence du comédien Binda Ngazolo

Courts- métrages
L’Arbre à Palimpseste, de Ingrid Agbo (jeune public) animation, Togo 2017, 6 min
Lakana, de Lova Nantenaina (jeune public) Madagascar 2017, 13 min, en présence du réalisateur.
Fallou, de Alassane Sy, France Sénégal 2017, 30min

Ils valent le détour !
Hors Champs (76min)
Supa mama, de Christina Pande, Tanzanie
The unknown sweet potato seller, de Roshdy Ahmed, Egypte
Khalâa, de Maher Hasnaoui, Tunisie
Ascension, de Réda Ahmed El Achir, Maroc
H2O, de Deilvis Mezor, Cameroun

Migrations vues d’Afrique, en partenariat avec La Cimade
Et si l’on abordait la question des migrations d’un autre point de vue ? Africajarc vous propose un programme de court-métrages sur les migrations à travers le regard de cinéastes africains. En présence de Mahamoud Ibrahim
ça va !, Michel Digout (France)
Poussières indignes, de Zaki Samoud (Tunisie)
Salmeen, de Rabah Slimani (Algérie)
Escale à Pajol, de Mahamoud Ibrahim (Comores)
Daani doolé, de Pape Bolé Thiaw (Sénégal)
Discussion avec la Cimade

PROGRAMME CINEMA

VENDREDI 20 JUILLET

11h
L’arbre du palimpseste, de Ingrid Agbo
Lakana, de Lova Nantenaina. En présence du réalisateur. Jeune public.

13h – Compétition
Derrière le mur, Wintry spring, Ferraille, Aquarium
14h15 – Kinshasa Makambo de Dieudo Hamadi, RDC,75 min
15h30 – Les migrations vues d’Afrique. En présence de Mahamoud Ibrahim

17h – Compétition
Le bleu blanc rouge de mes cheveux, The bad mexican, Antananarivo tiako ianao, Terrain vague

Samedi 21 JUILLET

10h30 – Soleils de Dani Kouyaté & Olivier Delahaye, France / Burkina,
96 min. En présence de Binda Ngazolo, acteur principal. Tout public

13h – Compétition
Mtoto Wangu, Behemoth, Dem dem !

14h – Fallou d’Alassane Sy, Sénégal, 30 min

14h30 – I am not a witch, de Rungano Nyoni, Zambie, 90 min

16h – Inxeba – les initiés de John Trengove, Afrique du Sud, 88 min

17h30 – Hors Champs

Dimanche 22 JUILLET

11h – Wallay de Berni Goldblat, Burkina Faso, 84 min. Tout public.

13h – Compétition
Palmarès + projections lauréats

14h30 – Tikitat a soulima de Ayoub Layoussifi, Maroc, 29min. En présence du réalisateur. Tout public

15h30 – Razzia de Nabil Ayouch, Maroc, 119 min

17h30 – Kati kati de Mbithi Masya, Kenya, 75min