Événements

J’aime le Train…
organisée par la SNCF du 9 au 15 mai 2005 dans plus de 60 gares en France, plusieurs artistes (sculpteurs, musiciens, styliste…) s’associent à ce grand événement et montrent ainsi leur propre vision du Train.

Français

Sur un air de musique de Bamako…

A l’occasion du lancement de la 2ème édition de la semaine « J’aime le Train » (du 9 au 15 mai 2005), la SNCF a décidé de vous faire voyager autrement en organisant un concert exceptionnel et grand public le dimanche 8 mai 2005 en gare de Paris Lyon de 17h à 22h.
Un clin d’œil aux mille et une façons d’aimer le train…
Sur la scène installée au cœur du parvis de la Gare de Paris Lyon, la SNCF et Hassan N’Diaye, Chef de gare de la gare de Bamako (Mali), auront le plaisir d’accueillir le Super Rail Band du buffet de la gare de Bamako (orchestre mythique créé dans les années 70), Cheick Tidiane Seck (ayant fait ses armes aux côtés de Salif Keita et Mory Kanté) ainsi que leurs invités…
La SNCF a choisi pour ouvrir la semaine « J’aime le Train » de faire danser le public aux rythmes des chants et mélodies qui ont fait vibrer les voyageurs d’Afrique pendant des décennies…
Un beau spectacle dans l’univers du rail…

Ankh, donne « la vie » à ses sculptures sur bois
Ankh, dont le nom signifie La Vie, en égyptien, est une jeune femme sculpteur, qui vit en Savoie.
Artiste locale, Ankh sculpte des traverses de chemins de fer en bois. Elle aime à dire que ces vieux bois ridés lui parlent et que de son imagination sortent des sculptures contrastées car massives mais dont le mouvement donne aussi un effet de légèreté.
Ankh exposera du 6 au 15 mai en gare de Chambéry

Niko fait parler les traverses de chemins de fer
Né en 1964 et originaire du Bénin, Niko se consacre à la sculpture depuis son retour d’un premier voyage en Afrique. Les traverses de chemin de fer, oubliées, mises au rebut puis récupérées, sont porteuses d’une histoire dont Niko s’inspire pour sculpter. Dans ces monolithes de bois, il fait parler les veinures, les crevasses, les marques du temps. Chacune est un arbre et à ces âmes délaissées, il redonne vie et avenir.
Niko exposera du 8 au 15 mai en gare de Lille-Flandres.



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications