Événements

Les Praticables
Fabrique citoyenne d’un nouveau théâtre d’art populaire

Français

Les Praticables portent une vision au long cours de développement d’un nouveau théâtre d’art populaire. Initié en 2017 par Lamine Diarra, acteur et metteur en scène malien, nomade culturel, le projet a pour vocation à remettre le théâtre au cœur des activités populaires, à la fois comme outil d’éveil citoyen et de développement socio-économique et comme ciment d’une relation renouvelée entre l’art et la population.

Cette année, l’accent sera sur la mise en scène, dans la formation comme à travers l’expérience de la responsabilité artistique d’un projet, des répétitions aux représentations publiques. Quatre stagiaires metteur.e.s en scène monteront une création collective, Les Trans’ahéliennes (Rodrigue Norman, aux Éditions Lasman)  sous la direction de la metteure en scène Eva Doumbia, et chacun.e aura par ailleurs sa propre proposition de mise en scène à partir des textes issus des résidences d’écriture. Deux créations participatives, encadrées par Michel Beretti, Daouda Keita et Pascal Collin, mettront en scène les aide-ménagères et les jeunes du quartier. Des "grins-de-lecture" constitueront le squelette vivant du festival dans des séances de lecture-échanges avec les habitants. Lamine Diarra fera une lecture mise en scène de la Patience de l'Araignée, de Dieudonné Niangouna. Enfin, deux tables-rondes publiques poseront la question des formes actuelles du théâtre (citoyen) au Mali.

Les représentations auront lieu au Conservatoire, à la Fondation Passerelle, à L’Institut Français du Mali et surtout dans les cours d’habitation transformées en théâtre à ciel ouvert grâce à la participation de tout le quartier et au concours du scénographe Abdou Ouologuem. La Rue 369 de Bamako Coura devient le sujet même du festival;  ses habitants, les acteurs.