Événements

Soirée composée : à travers l’autre & Congo Eza

Français


À TRAVERS L’AUTRE

Les deux danseuses du duo Les Mybalés sont liées par une histoire commune et une complicité profonde grâce à leur relation de jumelles. Ces deux danseuses transcendent les danses house, afro et hip-hop dont elles s’inspirent pour créer une gestuelle propre à leurs personnages. De ces mouvements naissent une poésie naïve et touchante. Les émotions qui les traversent nourrissent leur danse et peuvent créer des moments d’une intense puissance et aussi d’une certaine violence.



Dans la continuité de leur premier spectacle Illusion, Les Mybalés explorent les différentes symboliques de la gémellité d’une culture à l’autre. Elles interrogent les jumeaux sur leurs sentiments, leur manière de vivre et leur construction identitaire.



Chorégraphes et interprètes : Doris et Nathalie Bokongo Nkumu | Dramaturge et coach scénique : Alesandra Seutin | Compositeur musical : Simon Carlier | Créateur lumière : Jean Jacques Deneumoustier | Costumière : Patricia Eggerickx.



Production : Lezarts Urbains.



Coproduction: Bozar, Centre Culturel Jacques Franck, KVS, Pianofabriek Citylab, Sur Mars.



Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de la Maison de la Création, de Buda et de Charleroi Danse asbl, centre chorégraphique de Wallonie-Bruxelles.



CONGO EZA



À partir de 14 ans.



Joëlle Sambi (écrivaine), Lisette Lombé (slameuse) et Badi (rappeur) sont trois paroliers belgo-congolais issus d’une génération “bien assise le cul entre deux chaises”. Leurs trois voix fortes slament, murmurent, racontent, rappent et se moquent parfois de leur rapport au Congo et à la Belgique ainsi qu’à cet entre-deux, réceptacle de leurs identités multiples. 

Congo Eza est un spectacle poétique, chaleureux, percutant qui évoque, sans donner de réponses, des questions simples telles que “C’est quoi la Belgitude ?” et “Comment être un enfant du Congo dans le pays de Tintin ?”. Des samples de rumba congolaise, de soul, d’électro et des ambiances sonores habillent les textes, les raps et les présences.



Interprétation : Badibanga NdekaLisette Lombe et Joëlle Sambi | Dramaturgie, mise en scène : Rosa Gasquet | Création sonore : Badibanga Ndeka.



Production : Lezarts Urbains – Festival Afropolitan (Bozar) – Pianofabriek – Les Midis de la Poésie.



Avec le soutien du service des Lettres de la Fédération Wallonie-Bruxelles.