Événements

MÉMOIRES PLURIELLES – Le Black History Month s’installe à Darwin
Mémoires espagnoles, mémoires africaines se conjuguent à la mémoire de la terre pour un week-end d’expressions artistiques, intellectuelles et politiques.

Français

VENDREDI 8 FÉVRIER – HALLE VORTEX / MANUFACTURE – CLUB HOUSE DES MARINS DE LA LUNE

17h30 : Dévoilement de la plaque commémorative et Exposition « Rotspanier » (Espagnols rouges) par AY CARMELA

L’association Mémorielle républicaine espagnole « Ay Carmela ! », les historiens Peter Gaida et Antonio Muñoz Sanchez, présentent du 8 au 9 février à l’espace DARWIN à Bordeaux, une exposition sur les « Rostpanier » ou « espagnols rouges », travailleurs forcés oubliés de la Seconde Guerre mondiale. « Cet environnement Darwin », site privilégié d’expression libre, de fraternelle convivialité dans ce lieu insolite qui fut celui de l’enfermement ajoute à la symbolique voulue par les descendants et les historiens.

En savoir plus sur AY CARMELA: https://fr-fr.facebook.com/aycarmelabordeaux/

18h30 : Conférence « Hausse des frais d’inscription des étudiants étrangers »

avec Alioune Badara Fall, professeur de droit, Joséphine Molle, docteure en droit, Clément Cailleteau, doctorant. Co-animée par Evelyne Gnangbé, doctorante et Rachida Oubella.

Approuvée par certains, vertement critiquée par d’autres, la hausse des droits d’inscription à l’université pour les étudiants étrangers extra-européens, annoncée par le Premier ministre Edouard Philippe le 19 novembre, dans le cadre d’un plan baptisé « Choose France », continue de faire débat.

20h30 : Performances artistiques et chorégraphiques d’Alain Mbakob, Noumi’s acoustic

Iméli « pirogue » en swahili est le premier Album de Noumi. L’univers musical dans lequel l’auditeur est convié s’inspire des musiques traditionnelles de différents pays du continent africain, c’est le fruit d’un travail de recherche qui s’est déroulé au fil des ans, et dont l’esprit sera partagé au cours de la performance.

21h: PROJECTION-DÉBAT – SAUVAGES, AU CŒUR DES ZOOS HUMAINS, avec Fanny Robles, historienne

DOCUMENTAIRE RÉALISÉ PAR PASCAL BLANCHARD ET BRUNO VICTOR-PUJEBET – CO-ÉCRIT AVEC CORALIE MILLER – RACONTÉ PAR ABD AL MALIK (2018)
Pendant plus d’un siècle, les grandes puissances colonisatrices ont exhibé comme des bêtes sauvages des êtres humains arrachés à leurs terres natales. Plus d’un milliard et demi de visiteurs ont découvert trente-cinq mille exhibés à travers l’Europe et dans le monde entier, lors d’Expositions universelles ou coloniales, dans des zoos, des cirques ou des villages indigènes reconstitués. Pour la première fois, un documentaire fait ressurgir ce pan oublié de l’histoire de l’humanité. Avec le concours des plus grands spécialistes internationaux, il retrace les destins de six exhibés, s’appuyant sur des archives inédites, des images exceptionnelles et les témoignages de leurs descendants.

23h00 : Concert « Hommage au Sable rouge » du groupe Iziebeher

Projet réuni et créé spécialement à l’occasion du
Black History Month à Bordeaux, igziabeher, proposera à travers un
hommage à la musique jamaicaine, musique de révolte et de paix,
d’amour et d’espoir, de revendication des droits humains a celle de
sa négritude et de ses racines africaines, mêlées au slam, à des
créations poétiques personnelles tout autant qu’en hommage à certains
auteurs de la langue française et d’ailleurs, une réunion en mémoire
de ces hommes et de ces femmes, enfants, qui devant toutes adversité
n’ont jamais reculés, et ont continués a se battre pour survivre, avec
dignité espoir, et beauté.

SAMEDI 9 FÉVRIER – CLUB HOUSE DES MARINS DE LA LUNE – CENTENAIRE DU 1er CONGRES PANAFRICAIN

Du 19 au 21 février 1919, Paris accueille le 1er congrés panafricain qui réunit l’intelligentsia Afroaméricaine, antillaise et africaine. Présidé par le député Blaise Diagne et l’intellectuel américain W.E.B Dubois, le congrès exigeait l’égalité, l’accès à l’éducation et l’indépendance des noirs soumis au joug colonial ou ségrégationniste.

15 heures : Conférence de Peter GAIDA : « ROTSPANIER », Espagnols rouges

travailleurs forcés oubliés de la Seconde guerre mondiale.

16 heures : Conférence de Bernard VALLÉ

« Etre Espagnol sous l’Occupation allemande à Bordeaux ».

17h00 : Conférence « l’Afrique, la chine de demain »

LVieilles de plusieurs siècles, les relations entre la Chine et l’Afrique n’ont jamais été aussi fortes qu’au cours des quinze dernières années. Et le niveau d’engagement de l’empire du Milieu sur le continent a atteint des niveaux inédits.

Avec Abdourahmane Ndiaye, professeur Economie sociale et solidaire et Sébastien Perimony, Institut Schiller, Animée par Dieynaba Sar

18h30 : Prestation musicale « Abou Thioubalo

De son vrai nom Aboubacry Sy a 31 ans et est un artiste chanteur populaire à succès au Sénégal.

19H00 : Conférence « l’Actualité du panafricanisme » avec Céline Barry, Mbougarr Sarr et Souleymane Elgas

Souleymane Gassama « Elgas » -Elgas est né en 1988 à Saint-Louis du Sénégal. Il est diplômé de communication et de sciences politiques. Il est journaliste et docteur en sociologie à l’université de Caen en Normandie. Il a publié Un Dieu et des mœurs (Présence Africaine)

Mbougarr Sarr -Né au Sénégal en 1990, Mohamed Mbougar Sarr a été lauréat du prix Stéphane Hessel pour sa nouvelle La cale (2014), puis du Prix Ahmadou Kourouma et du Grand Prix du Roman métis (2015). Ses trois derniers ouvrages : Silence du cœur (Présence Africaine), Terre Ceinte (Présence Africaine) et De purs hommes (Philippe Rey).

Céline Barry -Céline Barry est allemande, sociologue et travaille sur le racisme, féminisme et l’intersectionalité dans les contextes postcoloniaux. Céline Barry est active dans différentes initiatives antiracistes à Berlin. Depuis Mai 2018, elle conduit un programme de documentation et de consultation contre le racisme anti-Noir chez Each One Teach One (EOTO).

21h00 : Défilé de mode avec Deencouture Ethnic

Deencouture Ethnic est une marque de vêtements résolument « afro-chic ». mêlent dans un brassage codes occidentaux, émergence et tradition africaine colorée.
Partager :