Événements

La domination masculine, Collectif Manifeste Rien – Théâtre et sociologie
La domination masculine – Spectacle et débat Centre Paris Anim’ Ken Saro-Wiwa, dans le 20ème arrondissement, le vendredi 22 mars à 20h30. Un spectacle interpellant, ouvert à tous les publics…

Français

Depuis toujours, le Collectif Manifeste Rien prône le théâtre comme vecteur de partage, permettant à chacun d’entre-nous de réfléchir aux richesses et à la complexité de nos sociétés.

 

Avec l’adaptation scénique de La domination masculine, ce collectif d’origine marseillaise entend mettre à la portée de tous, les recherches éclairantes de Pierre Bourdieu sur les rapports sociaux entre les deux sexes.

 

Faisant cohabiter les textes de ce grand sociologue avec des témoignages des deux rives de la méditerranée, il convoque également les mythes et poésies populaires kabyles à travers les transcriptions et analyses de Tassadit Yacine, anthropologue spécialiste du monde berbère et des rapports de domination.

 

Sur un mode burlesque, La domination masculine sera présentée au Centre Paris Anim’ Ken Saro-Wiwa le 22 mars prochain dans le cadre d’un tryptique « racisme, genre et homophobie ». 

 

La pièce sera suivie d’une rencontre avec Tassadit YacineLaurent Gaissad(socio-antropologue dédiant ses travaux aux questions sur la sexualité, le genre et l’homophobie) et Jérémy Beschon(auteur metteur en scène).

                          

 

Un solo comique à la portée de tous 

 

Pour illustrer les propos de Pierre Bourdieu et Tassadit Yacine sur une domination que l’on pense d’ordre naturel, alors qu’elle est d’ordre culturel, Virginie Aimonefait surgir des personnages, des situations et des lieux qui métamorphosent et remplissent l’espace de jeu. 

En interaction constante avec le public, la comédienne n’hésite pas à improviser etmêler avec panache le savant et le quotidien de nos vies : comment se regarder après une pub de sous-vêtement ; le week-end raté des amoureux ; une conversation téléphonique entre la mère et le fils…

Page 1/2

Un débat en présence de Tassadit Yacine, Laurent Gaissad et Jérémy Beschon

 

À travers la découverte des rapports de genre, et donc de catégorisations de l'inférieur et du supérieur, ne découvrons-nous pas la racine commune du racisme et des discriminations ? 

La domination masculine ne serait-elle pas la première des inégalités à appréhender avant de traiter les autres qui nous séparent ?

 

 

Un cycle sur les thèmes Racisme, Genre et Homophobie

 

Suite à la présentation, en février dernier à La Maison des Ensembles, du spectacle Rappel à l’Ordre !(autour de la naissance des médias de masse et de la stigmatisation des classes populaires), le collectif Manifeste Rien et La ligue de l’Enseignementréitèrent une collaboration fructueuse. 

La domination masculine, deuxième volet d’un tryptique sur le racisme, le genre et l‘homophobie sera prochainement suivi par la création en coproduction de la pièce Homo ça coince ! 

Celle-ci sera jouée au théâtre Le Liberté, scène nationale de Toulon les 23 et le 24 mai prochain, au Théâtre de l’Œuvre à Marseille les 28-29 et 30 mai et au Centre Saro-Wiwa en juin.

 

 

Liens utiles 

http://manifesterien.over-blog.com/

https://www.facebook.com/events/390605881714672/