Événements

Décolonisation / Décolonie
À partir de films actuels, Olivier Barlet vous propose de cerner les enjeux d’une nouvelle pensée et de nouvelles pratiques de la décolonisation en Afrique. Dimanche 2 juin 2019, à partir de 10h : Décolonisation / Décolonie, par Olivier Barlet, critique et historien des cinémas d’Afrique, en présence de Cédric Ido Rendez-vous aux Ateliers Varan, 6 impasse de Mont Louis 75011 Paris. Entrée à 5€.

Français

A partir de films actuels, cette séance tentera de cerner les enjeux d’une nouvelle pensée et de nouvelles pratiques de la décolonisation en Afrique. Le panafricanisme revendiqué au départ est-il encore moderne ? Quelle pertinence aujourd’hui pour les grandes figures historiques ? Quelles déconstructions supposent les pratiques de décentration ? Quelles poétiques de résistance permettent une nouvelle ontologie ?

1) le boomerang du colonisé :
Avec Vivre riche (52′, 2017, Burkina-Faso, France, Belgique), Joël Akafou documente les arnaques sur internet des « brouteurs » ivoiriens : avec le soutien des autorités politiques mais dans les contradictions du quotidien, le retour en force du colonisé contre l’ancien colon.
2) « L’Afrique qui ne réclame plus, mais affirme » (Paul Niger) :
Dans Théâtre urbain (13′, 2017, RD Congo), l’autodidacte Bob Nelson Makengo invente une forme ludique pour combler dans les rues de Kinshasa les trous de la mémoire historique de ses contemporains jusqu’à rencontrer le premier fils de Lumumba.
A l’époque de la révolution sankarienne, un enfant fasciné par les héros de bandes dessinées est humilié par le leader de la bande de son quartier. Twaaga (30′, 2013, Burkina-Faso) de Cédric Ido mêle humour et animation pour porter en dérision les contraintes révolutionnaires.
Avec Examen d’Etat (2015, France, RDCongo, extrait), Dieudo Hamadi suit un groupe d’élèves qui, ne pouvant payer leurs études, s’organisent pour réviser leur bac ensemble : les facettes complexes d’une pratique de marronnage.