Événements

Afritude : le Festival de L’Afrique Positive 2005
Conçu et organisé par six étudiants de Sciences Po, ce festival a l’ambition de contribuer à la diffusion d’une image plus fraîche et plus équilibrée de l’Afrique contemporaine. Le festival sera parrainé par Manu Dibango.

Français

Il rassemblera une série d’événements artistiques, ainsi que deux conférences-débats.

Cette manifestation est réalisée en partenariat avec Avenir-Nepad International, réseau associatif regroupant plus d’une dizaine d’antennes dans le monde entier, qui entend associer la société civile africaine à ses projets de développement. En outre, le projet AFRITUDE bénéficie du soutien d’institutions et de médias connus pour leur engagement prononcé en faveur de l’Afrique : Africultures, Western Union, Unesco, Afrique Magazine, Africa N° 1, Demain l’Afrique, Jeune Afrique L’Intelligent et RFI.

Le festival sera parrainé par Manu Dibango, le saxophoniste et jazzman camerounais, auteur de Soul Makossa, porteur et inventeur de la World-Music au milieu des années 70. Il viendra au lancement des manifestations et va se prononcer sur l’intérêt d’une telle journée.

LE FESTIVAL

AFRITUDE débutera par l’exposition d’œuvres de Carole Onambélé dans le hall principal de Sciences Po. Autodidacte, la peintre camerounaise réalise un travail de création à travers d’une série de masques africains, paysages et abstraits.

Tout au long de la journée, trois maisons d’édition spécialisées sur l’Afrique (Présence Africaine, Karthala et Harmattan) présenteront un large panel de leur catalogue, afin de faciliter l’accès au public de la littérature parue en France sur le continent africain. L’hebdomadaire « Jeune Afrique L’Intelligent », le magazine le plus lu en Afrique francophone, tiendra aussi un stand.

Afin de contribuer à la réflexion sur les questions de développement en Afrique, deux conférences-débat auront lieu dans l’après-midi.

La première conférence, intitulée « Initiatives africaines et européennes avec la diaspora pour l’Afrique », se tiendra de 14h45 à 16h45 à l’auditoire François Goguel avec notamment Franck Biancheri (Président d’Europe 2020) et le Pr. Wiseman Nkulhu (Secrétariat du Nepad).

La deuxième conférence intitulée « La diaspora, actrice du développement en Afrique », aura lieu en salle 404 de 17h à 19h, avec Jean-Jacques Bonjawo (Université virtuelle africaine) et Christian d’Alayer (journaliste-écrivain).

La journée se clôturera par un concert dans le cybercafé de Sciences Po, à partir de 19h30. A l’occasion de la sortie de son nouvel album Gods and Devils, le musicien camerounais Muntu Valdo, accompagné de deux musiciens, jouera une musique aux rythmes jazzy et africains.



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications