Événements

ON NE TUE PAS DES IDÉES AVEC LES BALLES
Dans le cadre de : Eloge de l’Humanisme incarné en 4 mouvements

Français


Expositions

31 Octobre 16 Novembre 2019

 

            Eloge de l’Humanisme incarné en 4 mouvements

« On ne tue pas des idées avec les balles ! »

Philippe Leclerc de Hauteclocque, un Homme au service de la Paix

 

 

EVENEMENT ‘ÉLOGE DE L’HUMANISME INCARNÉ EN 4 MOUVEMENTS DU 31 OCTOBRE AU 16 NOVEMBRE 2019

Expositions ‘HUMANISME INCARNÉ EN 4 MOUVEMENTS’ du 31 Octobre au 16 Novembre 2019 :



  • Hommage au Général Philippe Leclerc de Hautecloque


La peintre italienne Simona Zanardini, architecte de formation, célèbre dans ses aquarelles la légende glorieuse du Général Leclerc, Libérateur de Paris et de Strasbourg, héros généreux et visionnaire, artisan de Paix, habité par une vision humaniste et solidaire du monde.

Par un télescopage de temporalités, le passé s’incarne dans un présent d’espérance.

À l’heure du 30ème anniversaire de la Convention internationale des Droits de l’enfant les visages multicolores des enfants qui entourent le portrait saisissant du Général symbolisent une nouvelle ère placée sous le signe de la fraternité.



  • Les expositions « Surtout, ne me dites pas que c’est impossible ! », « Le périple terrestre du Général Leclerc », « Magie Blanche » et « Symphonie de jardins »


  • L’exposition « Surtout, ne me dites pas que c’est impossible ! Le périple terrestre du GénéraL Leclerc » réalisée par les associations Europe Cameroun Solidarité, Wietchip et Femmes du 3è Millénaire, inaugurée en mai 2018, revient enrichie et complétée. Elle n’a rien perdu de sa capacité de mise en miroir de la réalité d’hier et de celle d’aujourd’hui, dans l’espoir que le déni laisse la place à la conscience historique et politique, et que les idéologies fascistes et nazies d’hier ne puissent plus proliférer sous les regards médusés de toutes et tous. Formons le vœu que la torpeur et l’immobilisme se transforment en ferments de résistance. L’exposition est suivie d’un hommage à la Nature, ressource indispensable à la survie de l’humanité et alliée des combattants de la Liberté, au travers des expositions « Magie Blanche » de Giulia Bogliolo Bruna et Maria Giuseppina Bruna et « Symphonie des jardins du monde » de Ghislaine Loyré-de Hauteclocque




  • « Magie Blanche »


 

Face à l’hédonisme suicidaire d’une société matérialiste en perte de repères qui oscille entre un consumérisme compulsif et la nostalgie d’un Âge d’or à jamais révolu, les photographies de Giulia Bogliolo Bruna et de Maria Giuseppina Bruna saisissent la virginale beauté de la Nature arctique menacée par la folie écocidaire des hommes : icebergs aux formes surréalistes, glaciers écharpés de brume, paysages immaculés enveloppés par la changeante et caléidoscopique lumière d’un jour sans fin, aurores boréales qui illuminent l’amniotique nuit polaire, ours qui chamanisent …

Crépuscule des glaces… Le réchauffement climatique éclabousse la planète et conduit à une catastrophe écologique dont les signes avant-coureurs sont tangibles…

On ne violente pas impunément notre Terre Mère.

Ago quod agis” …

Le respect des lois sempiternelles de la Nature est consubstantiel à l’édification d’un nouvel humanisme : solidaire et écologique.

Giulia Bogliolo Bruna

 

Symphonie de jardins du monde

 

L’exposition de Ghislaine Loyré de Hauteclocque nous propose un « périple autour des jardins » du monde qui nous montre comment « les temps et les lieux ont pensé le monde différemment » en restituant le fruit « d’un voyage mental dans des parcs et jardins bien connus, mais aussi dans les jardins totalement disparus parfois reconstitués (jardins médiévaux) ». « Des jardins rêvés comme ceux qui échappent à nos yeux par leur éloignement géographique, mais aussi temporel, tels les jardins suspendus et quasi-mythiques de Babylone ».

Au gré de son imaginaire et de son génie créatif, « l’homme crée le jardin » empreint d’une semblance « éphémère » qui « reflète, sinon transcrit (ou réécrit) son interprétation du monde et du cosmos selon les philosophies, ou les théologies, qui fondent une civilisation ».



Exposition organisée par les associations Europe Cameroun Solidarité, Wietchip et Femmes du 3ème Millénaire, dans le cadre d'une mission officielle confiée par M. Le Maire de Strabourg à sa Conseillère Municipale.



Avec le soutien de Prof. Giulia Bogliolo Bruna, marraine principale de l'événement.