Événements

Festival de Danse Hip-Hop Tanz 2005
7e édition

Français

Particulièrement attentif à la démarche d’auteurs de l’esthétique hiphop, le festival départemental, DANSE HIPHOP TANZ, fait étape pour sa septième édition au Cap d’Aulnay-Sous-Bois.

Rabah Mahfoufi – Didier Firmin: « Time to be Free »
La pièce Time to be free est née de l’engagement du duo pour la reconnaissance d’un courant émergent de l’esthétique hiphop : le HipHop New School. Ambiances de la vie quotidienne, danses tribales et rituelles sont autant de sources d’inspiration pour cette pièce dont la trame s’appuie sur le slam (forme poétique scandée) mettant ainsi en exergue la recherche de singularité dans la danse. Le duo souligne les notions de partage et de liberté qui animent l’esprit des danses, notamment du courant house, qu’ils explorent.

Cie Pass Pass, Retrouvailles
Dans Retrouvailles, Christian Andongui, Bertin Doudy, Robert Modestine et Emery Ondzie expriment la communion entre l’Afrique et les Antilles à travers l’expression artistique du jazz- rock. Cette esthétique jazz-rock tient le haut du pavé des danses de rue au début des années 80, à l’heure des balbutiements du hiphop. Jazz des années 20, rythm &blues et soul posent la trame d’un courant musical qu’une génération de danseurs en France ont exacerbé dans les clubs en développant leur propre gestuelle. La compagnie Pass Pass puise dans ce langage chorégraphique pour souligner la rencontre permise par le genre au travers de l’inscription de ses acteurs dans le développement d’une culture commune.

Si’Mahmed Benhalima, Troubles Intérieurs
Le chorégraphe hiphop, Si’Mhamed Benhalima nous entraîne dans les méandres de son intériorité et les conflits qu’elle engendre. Il explique : « La mise en mouvement de mon corps exprime des hurlements et je fuis… je fuis ! Ma conscience perçoit l’écho éternel de ma souffrance, et en me brisant, il laisse échapper des parcelles de vie obscures offrant une libération totale et une sensation de « no limit »… J’exorcise mes plaies en témoignant et en disant haut et fort mes vérités. » Le parcours de Si’Mahmed Benhalima investit autant le champ originel des danses hiphop, notamment avec les titres remportés dans les compétitions du genre avec le Vagabond Crew, qu’il croise les plus grands plateaux chorégraphiques, engagé dans la distribution de pièces de la compagnie Montalvo-Hervieu. Découvert donc dans différents contextes de la danse, il met ici son élégance naturelle au service d’un propos personnel.
7 euros, 5 euros, 3,5 euros


DIMANCHE 29 MAI,14H
2ème Édition-CHAMPIONNAT D’ILE DE France de BATTLE
Huit équipes représentant l’ensemble du territoire d’Ile de France, s’éprouve leur pratique dans cette compétition au travers d’échanges rythmés par l’intervention live de Dj. Très active notamment dans le domaine de la transmission, l’association V.N.R porte ce projet de Battle Régional de Danses hiphop. Cette forme de compétition est nécessaire à l’esthétique hiphop au profit du renouvellement du vocabulaire chorégraphique qui peut s’opérer grâce aux processus de surenchère qui s’établit sous forme d’un dialogue entre les participants. La forme des battles pourrait rappeler celle des ligues d’improvisation théâtrales à cela près que les échanges sont dirigés non pas thématiquement mais par école stylistique (le break, le lock, le pop, la house dance, le new style…). Le festival Danse HipHop Tanz accompagne la réalisation de ce rendez-vous dont la conception de l’association V.N.R permet le partage d’une réflexion sur la dynamique de ce mouvement artistique.
entrée libre