Événements

Liz Mc Comb investit la Salle Gaveau pour 4 concerts d’exception
Liz Mac Comb y présentera le contenu inédit de son prochain album, Soul, Peace & Love, dont la sortie est prévue en cette fin d’année.

Français

Depuis quelques années, ses très nombreux concerts à travers le monde lui ont permis d’élargir son univers musical. Ce nouveau spectacle est donc conçu comme un « carnet de voyage musical » élaboré, tout comme l’album, entre l’Afrique, les Antilles, les Etats-Unis, la France et le Moyen-Orient.

La mise en scène d’un travail accompli aux quatre coins du monde
Outre son Quartet de base avec le fidèle organiste Harold Johnson, avec qui Liz a inventé une façon assez inouïe de faire dialoguer les claviers, on ne s’étonnera donc pas de trouver à ses côtés certains des artistes authentiques amenés par le passé à se produire avec elle ; parmi ces choristes et musiciens présents Salle Gaveau, on citera l’accordéoniste manouche Marcel Loeffler – le disciple favori de Marcel Azzola -, le chœur de la Maîtrise de Paris, des choristes de Chicago, Armand Acheron au tambour « gwoka » (Guadeloupe), un rappeur natif de Washington et des musiciens classiques, harpes et violoncelle.
LIZ MC COMB souhaite donner à ces récitals une authentique forme de sincérité et d’intimité. Enregistrés et filmés, ils se dérouleront donc en semi clarté, à la façon des « services » des églises africaines-américaines, ou si l’on préfère d’une séance d’enregistrement, pour mieux laisser toute la place à la vérité de la musique.
Il était donc naturel de choisir pour cette avant-première un lieu à la fois insolite et prestigieux, qui n’avait jamais accueilli une chanteuse de Gospel, et où la seule religion pratiquée est celle de la musique.
Véritable « sanctuaire musical » parisien et haut lieu de l’Art Déco, la Salle Gaveau vient d’être classée monument historique. Elle a vu défiler depuis un siècle tous les grands interprètes classiques (de Pablo Casals à Samson François) et elle n’accueille dans son décor sobre et somptueux que des signatures incontestables.

Le couronnement d’un parcours musical…
Vous connaissez LIZ MC COMB : depuis sa révélation au Festival de Montreux en 1981, cette immense chanteuse originaire de Cleveland s’est imposée comme l’une des grandes voix du gospel, de la soul et du r’n’b. Elle a déjà bouleversé par sa voix et son énergie le public des grandes salles de concert parisiennes (Casino de Paris, Châtelet, Olympia, Théâtre des Champs-Élysées) et celui de nombreux festivals à travers le monde.
Après son récital triomphal au Festival de La Nouvelle-Orléans, le très exigeant critique musical américain Michael Dominici exprimait ainsi son enthousiasme : « She is one of the greatest live performers on earth ! » / « elle est l’une des plus grandes artistes de scène au monde », ou bien comme on disait à propos d’Édith Piaf, l’une des plus grandes « brûleuses de planches ».
Remarquable auteur-compositeur, LIZ MCCOMB allie des mélodies simples et terriblement efficaces à une dramaturgie très personnelle.
Excellente pianiste, Liz utilise aussi les potentialités percussives du clavier en rythmicienne accomplie.
Du gospel au blues, il n’y a qu’un pas, que LIZ MCCOMB, à la voix de mezzo ample et profonde, franchit toujours avec grâce, élégance et puissance.
Un récital de LIZ MCCOMB est une magistrale leçon de chant, dans ce qu’il a de plus généreux et d’enraciné, mais aussi une véritable leçon de « scène ».
Un concert de LIZ MCCOMB, c’est le contraire d’un « show » : une expérience humaine bouleversante, et une véritable initiation pour ceux qui n’ont jamais eu le privilège de pénétrer dans une église africaine-américaine.


Un album : Soul, peace & love
Cette œuvre d’une dimension exceptionnelle comporte une trentaine de chansons inédites et de styles très divers.
Prévu initialement comme un simple CD, Soul, Peace & Love a pris une ampleur imprévue au fil des enregistrements – étalés sur un an entre les Caraïbes, le Moyen-Orient, les Etats-Unis et Paris. L’enthousiasme et l’inspiration étaient tels que le projet ne pouvait être pleinement réalisé que sous la forme d’un triple-album, qui sortira en cette fin d’année.
Partager :