Événements

2 Expositions au musée Dapper :
« Le Geste kôngo » et « Les bois sacrés d’Hélénon » et aussi : des après-midi contes kôngo avec Gabriel Kinsa

Français

Le Geste kôngo
L’ensemble des objets de cette nouvelle exposition porte, à travers les gestes, les signes unificateurs et les croyances des peuples kôngo.
De grands personnages impressionnants, hérissés de clous ou de lames de fer aux statuettes d’un naturalisme raffiné, les œuvres kôngo – une centaine -, réunies pour cette nouvelle exposition, illustrent parfaitement la thématique du geste dans la statuaire.
En choisissant de mettre en scène les signes corporels, le musée Dapper propose un élargissement de la perception des pièces d’arts africains, où le geste fait partie du sens de l’objet.
Avec des pratiques esthétiques d’une grande richesse, la production plastique des Kôngo constitue un langage, un discours métaphysique, voir idéologique, proposé à la collectivité. Le monde et la vie s’y décodent comme dans une encyclopédie, chaque élément de l’espace terrestre ou cosmique étant soigneusement expliqué.
Chaque œuvre a été sélectionnée pour son attitude ou pour son geste représentatifs, mais aussi pour la qualité ou l’originalité de sa facture, ces sculptures sont les meilleurs témoins de pratiques ancestrales qui se sont diffusées et enrichies dans toute l’Amérique.



Les Bois sacrés d’Hélénon
Le musée accueille une dizaine d’œuvres de l’artiste martiniquais, Serge Hélénon. Lieux de peinture en technique mixte et matériaux divers, les assemblages d’Hélénon puisent aux sources vives de la création africaine. Son œuvre confère à d’humbles matériaux l’apparat du rituel.

Billet unique pour les deux expositions.
Plein tarif : 5 €
Demi-tarif : étudiants, cartes vermeil, demandeurs d’emploi.
Entrée libre pour les membres, pour les visiteurs âgés de moins de 16 ans, et le dernier mercredi du mois.


Contes
les dimanches 8, 15 et 22 décembre 2002 à 15 h, le lundi 23 décembre 2002 à 15 h, les dimanches 12 et 19 janvier 2003, et le dimanche 9 février 2003 – à 15 h

Le musée Dapper accueille le conteur Gabriel Kinsa avec un spectacle inspiré des légendes et musiques kôngo.
Gabriel Kinsa nous promène dans les villages, au cœur de la forêt, au bord du fleuve ou sur les marchés, là où les êtres surnaturels côtoient les humains. Surgissent d’étranges créatures qui se métamorphosent sans cesse pour nous faire vivre le quotidien des hommes et des femmes avec leurs rêves, mais aussi les épreuves qu’ils doivent affronter.

Salle de spectacle du musée Dapper
Tout public – Tarif unique 6 €

Parution
Vous retrouverez la verve et l’humour de Gabriel Kinsa grâce à Zala Zoba. Cet album qui réunit une histoire racontée par Gabriel Kinsa et les peintures illustrations d’Isabelle Malmezat contient un CD.

Et aussi :
« Le Geste kôngo »
Robert Farris Thompson, avec les contributions de Jean Nsondé et d’Erwan Dianteill et une introduction de Christiane Falgayrettes-Leveau.
« Les bois sacrés d’Hélénon »
Patrick Chamoiseau et Dominique Berthet