Événements

Festival au Désert 2006
Le Festival au Désert, organisé par les associations Touareg EFES et AITMA* est aujourd’hui l’une des plus belles expositions de la diversité des musiques et des cultures du monde, particulièrement de celles de la zone saharienne.

Français

Itinérant au départ, initié avec le soutien du groupe Lo’Jo d’Angers et le Festival Chalon dans la Rue, le Festival au Désert s’est implanté depuis 2003 à Essakane, à une soixantaine de kilomètres de Tombouctou. En plein désert, une arche en pierre porte l’emblème du festival : la clef du désert, c’est là.
En plus de la beauté naturelle du site, c’est un lieu idéal de rencontre des différentes communautés Touareg (ou Tamashek) du Mali, de Mauritanie, du Niger et d’Algérie. En effet, depuis la fin des années 90 et au lendemain de la rébellion, les Touareg ont renoué avec la tradition ancestrale des grands rassemblements des peuples du désert ; après la saison du nomadisme, ils se réunissent pour débattre des grandes questions du moment, résoudre des conflits entre groupes ou personnes et se divertir.
Les hôtes du festival sont essentiellement nomades. Ils se mêlent aux festivaliers venus des quatre coins du monde pour participer à cet évènement hors du commun. L’accueil du public s’organise tel un campement nomade. Des tentes sont disposées dans l’orbite du festival. Invités, public, artistes, techniciens, et organisateurs sont logés à la mode Touareg. Autour, les nombreuses factions Touareg et les chameliers s’installent avec leurs troupeaux.
Depuis 6 ans, en janvier, pendant trois jours et trois nuits, le Festival a lieu. Les journées se déroulent, ponctuées par des manifestations traditionnelles, parades et courses de chameaux, les Tindé (chants traditionnels de femmes), des expositions d’artisanat, des colloques et forums destinés aux nomades. À la nuit tombée, sur une scène plantée dans les dunes sous la pleine lune, place à la musique et aux concerts, principalement dédiés aux cultures du désert, mais aussi ouverts aux musiques du monde entier.
Ainsi le Festival au Désert a accueilli, lors des précédentes éditions : Ali Farka Touré, Oumou Sangaré, Amadou et Mariam avec Manu Chao, Tinariwen du Mali ; Mamar Kassey, Tarbiat, Finatawa et Tidawt du Niger ; Yacine Ahl Nanna, Aïcha Mint Chingualy, Sedoum de Mauritanie ; Lojo et Kwal de France ; Daemon Albarn, Justin Adams et Robert Plant d’Angleterre ; Blackfire, Roswell Rud des Etats-Unis, et bien d’autres encore…

Programmation prévisionnelle 2006

Habib Koité, Toumani Diabate, Tartit, Haïra Arby, et d’autres jeunes groupes émergeants du Mali
Tiken Jah Fakoly / Côte d’Ivoire – Mali
Sekouba Bambino / Guinée
Manalemosh Dibo / Ethiopie
Tiris / Algérie
Rachid Taha / Fr – Algérie – tbc
Dimi Mint Abba / Mauritanie
Abdallah Ag Oumbadougou et le groupe Takrist Nakal / Niger
Dj Mps Pilot / Hollande
Aistear / Irlande,
Le Petit Prince – théâtre / Scandinavie
D’autres groupes attendus des Etats-Unis, de France, de Suisse et du Rajasthan (Inde)
+ programme des conférences et forums à suivre…