Événements

Les artistes singuliers d’Essaouira
Poursuivant sa politique d’ouverture vers d’autres pays et d’autres cultures, le Manoir de la Ville de Martigny accueille cet été une importante exposition consacrée aux artistes singuliers d’Essaouira/ Maroc.

Français

tous les jours de 14 à 18h.
Voir exposition sur notre site en cliquant sur le lien ci-dessus.

Placée sous le haut Patronage de l’ambassadeur du Royaume du Maroc en Suisse, cette manifestation accueille quinze artistes qui, chacun à sa manière et dans un style différent, témoigne du phénomène exceptionnel que représente depuis quelques décennies cet art si particulier des Souiris.

Les œuvres ont été sélectionnées en étroite collaboration avec le galeriste danois Frédéric Damgaard, établi à Essaouira depuis près de 30 ans.
C’est à lui surtout que l’on doit la découverte et la promotion de ces artistes autodidactes, dont l’étrange et fascinante production serait, sans son intervention, restée dans l’anonymat ou n’aurait en tout cas pas connu la notoriété internationale dont ils bénéficient aujourd’hui.

Cet art souiri, à la fois proche de l’Art brut, de l’Art naïf, et d’autres expressions populaires de caractère ethnique, voire tribal, laisse transparaître de multiples et complexes influences, dont celles issues du Sahara et d’Afrique noire. Les artistes retenus pour l’exposition du Manoir illustrent brillamment l’exubérance et le foisonnement de cette production artistique : scènes tirées de leurs anciennes traditions, dont celles des Gnaoua, personnages et animaux fantastiques, signes et symboles cabalistiques.

Leurs peintures et sculptures font preuve d’une grande vivacité de couleurs et d’une diversité de styles que l’on ne retrouve que dans cette région méridionale du Maroc. Centrée sur la ville d’Essaouira, cette antique cité portuaire et ancienne capitale impériale est le creuset de multiples cultures : berbère, arabe, phénicienne, numide, romaine, byzantine, juive et africaine. Forteresse sur l’Atlantique, colonisée par les Portugais sous le nom de Mogador, cette ville magique est surtout fameuse pour avoir été le port de Tombouctou.

L’exposition de Martigny, qui par son ampleur constitue une première en Suisse, fait la part belle aux trois grands artistes déjà reconnus sur le plan international : Ali Maimoune, Saïd Ouarzaz et Mohamed Tabal. Elle présente également l’une des rares femmes qui se soit affirmée au sein de ce groupe, Fatima Ettalbi. D’autres artistes importants, comme Abdelmalek Berhiss, les frères Hamou et Youssef Aït Tazarin, Regragui Bouslai et Abdallah Elatrach viennent étoffer cette présentation de près de deux cents œuvres. Pour témoigner de la force du renouvellement de ce mouvement artistique, l’exposition du Manoir a choisi de montrer aussi quelques sculpteurs moins connus, comme Abdellatif Akjaït et Mohamed Ben Ahmed Lakadar, ainsi que de jeunes talents qui exposent pratiquement pour la première fois à l’étranger, comme Mustapha Asmah, Mostafa El Hadar et Azeddine Sanana.




UNE PUBLICATION
Les artistes singuliers d’Essaouira
L’exposition est documentée par un catalogue richement illustré.



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications