Événements

Et si Latif avait raison ? De Jo Gaï Ramaka,
Chaque mercredi à 20 h, une projection / Elke woensdagavond, om 20 u, een film

Français

Et si Latif avait raison, de Jo Gaï Ramaka, Senegal, 2005, 95 min

Séance unique pour la Belgique. En présence de Jo Gaï Ramaka.
Jo Gaï Ramaka nous livre une réflexion filmique sur les disfonctionnements de la démocratie sénégalaise en interrogeant l’œuvre : « Wade, un opposant au pouvoir – L’alternance piégée » écrite par Abdou Latif Coulibaly.
Met het boek « Wade, un opposant au pouvoir » van Abdou Latif Coulibaly als uitgangspunt, onderzoekt de cineast het functioneren van de Senegalese democratie. Velen denken dat de regimewissel van 2000 niets heeft veranderd.

Unieke vertoning voor België. In aanwezigheid van Jo Gaï Ramaka.

http://www.clapnoir.org/fiches_films/films/et_si_latif_avait_raison.htm

LE REALISATEUR

Né à Saint-Louis du Sénégal en novembre 1952. Après des études de cinéma à l’Institut des Hautes Etudes Cinématographiques à Paris, il fonde en 1990 la société de production et de distribution en France, « Les Ateliers de l’Arche ». Il a réalisé de nombreux courts-métrages, a scénarisé ou coproduit plus d’une dizaine de films et s’impose comme l’un des principaux artisans du cinéma au Sénégal et en Afrique. Il a en effet créé, en 1998, l’Espace Bel’Arte par « Les Ateliers de l’Arche » à Dakar pour la promotion du cinéma d’auteur: une salle de cinéma de répertoire et les premiers studios de cinéma munis d’un système d’éclairage informatisé en Afrique de l’Ouest et du Centre. Joseph Gay Ramaka travaille actuellement au développement de « L’Observatoire Audiovisuel sur les Libertés  »

FILMOGRAPHIE
_______________________
Depuis 1990 – Ecriture de nombreux scénarios dont « Le train bleu », « Betty Move », « La nuit du Varan », « Fragments à Deux et Mille Voix » et « Karmen » – Réalisations de  » Portrait d’une mannequin », »Baby Sister ».

1997 – moyen métrage « Ainsi soit-il ». Lion d’Argent, premier prix de la Section Corto-Cortissimo de la 54 ème Mostra Internationale d’ARTE Cinématografica de Venise

2001 – Long métrage « Karmen ». Sélectionné au 54 ème édition du Festival de Cannes, élu « Best Feature » lors du Pan African Film & Arts Festival Awards 2002 de Los Angeles.

Le site du réalisateur: http://www.liberte1.org