Événements

Histoire de l’immigration
la question coloniale

Français

La Cité nationale de l’histoire de l’immigration organise, sous la direction scientifique de l’historienne Nancy Green, un colloque international sur « Histoire et immigration : la question coloniale » qui réunira les 28, 29 et 30 septembre prochains à la BNF plus de 90 chercheurs en sciences sociales, spécialistes des questions migratoires et de l’histoire coloniale et post-coloniale.
La Cité nationale de l’histoire de l’immigration organise ce colloque ouvert à tous, en préfiguration de son inauguration en avril 2007 au Palais de la Porte dorée et dans le cadre de francofffonies ! le festival francophone en france.
Ces rencontres ont pour objet le lien entre colonisation et migration. Thème toujours d’actualité, au coeur des débats, mais source de toutes les confusions, l’immigration coloniale et post-coloniale constitue une part importante de l’histoire nationale de ces deux derniers siècles. La Cité dont la mission est de diffuser les savoirs sur l’immigration inaugure son programme de réflexion par une mise en lumière d’un phénomène historique qui continue à façonner la société française et les anciens pays colonisés.
Ces trois journées de communications et de débats mettront en regard les recherches en cours, celles traitant des trois grandes aires de la colonisation française (Afrique du Nord, Afrique sub-saharienne et Indochine) et celles proposant des approches comparatives avec d’autres systèmes coloniaux.
Plusieurs disciplines des sciences sociales sont sollicitées, et complètent l’approche historique sur des thèmes multiples, quant aux secteurs, aux populations et aux pratiques analysées. Ces chercheurs du monde entier confronteront ainsi leurs travaux en croisant les perspectives et les systèmes d’interprétation et en proposant des sources souvent inédites.
En organisant ce colloque ouvert à tous, en préfiguration de son inauguration en avril 2007, la Cité nationale de l’histoire de l’immigration souhaite s’engager dans sa mission de reconnaissance de la place des populations immigrées en proposant une réflexion sur l’une des questions fondamentale constitutive de l’immigration en France.

Programme

Jeudi 28 septembre 2006
Séances thématiques (09 h 00- 18 h 00) :
Les mots pour le dire
Travail et mouvements sociaux
Statuts et pratiques administratives
Les retours
Débat (18h15 – 19h45) :
Les représentations en question

Vendredi 29 septembre 2006
Séances thématiques (09 h 00 – 18 h 45) :
Les Caraïbes et les métropoles
Intellectuels et étudiants en circulation
Corps et santé
Genre et migrations
Débat (19 h 00- 20h30) :
Histoire et mémoire

Samedi 30 septembre 2006
Séance thématique (09 h 30- 11 h 00) :
Le dire en images
Ateliers (11 h 00- 13h 00) :
atelier sources et iconographie
atelier pédagogique
École doctorale (11 h 00- 13h 00)


participants

Jean-Noël Jeanneney, Président de la BnF
Jacques Toubon, Président de la CNHI
Monique Veaute, Commissaire générale de Francofffonies !
Claude Collard
Nancy L. Green, EHESS
René Gallissot (Université de Paris 8)
Alec G. Hargreaves (Florida State University)
Jim House (Leeds University)
Karine Meslin (Université de Nantes)
Omar Carlier (Université de Paris 7)
Daniel Lefeuvre (Université de Paris 8)
Laurence Brown (University of Manchester
Léla Bencharif (Université Jean-Monnet de Saint-Etienne)
Laure Pitti (CNHI)
Fabien Sabatier (Université de Bordeaux 2)
Karen Bretin (Université de Dijon)
Vincent Viet (MiRe, IDHE)
Patrick Weil (Université de Paris 1)
Françoise de Barros (Université de Paris 8)
Emmanuel Blanchard (CESDIP-CNRS)
Anne-Christine Trémon (Institute of Ethnology of Taïwan)
Isabelle Merle (CNRS)
Jean Hébrard (EHESS)
Valérie Morin (INRP)
Yann Scioldo-Zürcher (ENS de Paris)
François-Xavier Hautreux (Université de Paris 10)
Todd Shepard (Temple University, Philadelphia)
Raphaëlle Branche (Université de Paris 1)
Pascal Blanchard (Bâtisseurs de Mémoire)
Daniel Hémery (Université de Paris 8)
Daniel Maximin (Festival Francofffonies !)
Pap Ndiaye (EHESS)
Christelle Taraud (Colombia University, EHESS)
Claude Valentin-Marie (HALDE, INED)
Cédric Audebert (Migrinter, CNRS)
Justin Daniel (Faculté de droit et d’économie de la Martinique)
Monique Milia-Marie-Luce (Université des Antilles et de la Guyane)
Didier Destouches (Université des Antilles et de la Guyane)
Ulrike Zander (EHESS)
Myriam Cottias (EHESS)
Jacqueline Costa-Lascoux (CEVIPOF)
Kaïs Ezzerelli (Institut français du Proche-Orient, Damas)
Rabah Aissaoui (University of Leicester)
Tassadit Yacine (EHESS)
Catherine Wihtol de Wenden (CERI)
Yvan Gastaut (Université de Nice)
Sophia Lamri (Université de Paris 8)
Pierre Bouvier (Université de Paris 10)
Richard Keller (University of Wisconsin-Madison)
Mary Lewis (Harvard University
Amelia Lyons (University of Central Florida)
Timothée Jobert (Université de Grenoble)
Didier Fassin (Université de Paris nord /EHESS)
Sylvie Aprile (Université François Rabelais de Tours)
Marie-Paule Ha (University of Hong Kong)
Catherine Quiminal (Université de Paris 7)
Marie Rodet (Université de Vienne, Autriche)
Richard Derderian (California Lutheran University)
Philippe Rygiel (Université de Paris 1)
Philippe Joutard, historien, ancien recteur
Driss El Yazami (Génériques)
Smaïn Laacher (EHESS)
Gérard Noiriel (EHESS)
Benjamin Stora (INALCO)
Eliane de Latour, CNRS/EHESS
Lucie Viver (Université de Perpignan)
Marc Ferro (EHESS)
Laure Teulières (CNRS)
Marianne Amar (CNHI)
Laurent Gervereau (IRA)
Lydie Dalmais-Haine (Université de Paris 7)
Mathilde Leduc-Grimaldi (EHESS)
Daniel Pelligra (Peuplement et Migrations, Lyon)
Marie Chominot (Université de Paris 8)
Antoine Provansal, (BnF) et Monique Moulène (BnF)
Philippe Joutard (historien, ancien recteur)
Laure Barbizet-Namer (CNHI)
Benoît Falaize (Institut national de recherche pédagogique)
Renaud Farella (Collège Léon Blum, Villiers-le-Bel)
Laurence Pierrepont (Collège Évariste Gallois,
Nanterre – IUFM de Versailles)
Jouad Boutaybi (Lycée Delacroix, Drancy)
Sylvain Wagnon (IUFM de Versailles)
Jean-Yves Blum Le Coat (Université de Paris 7)
Giulia Fabbiano (EHESS / Università degli Studi di Siena)
Didier Guignard (IREMAM-CNRS)
Abdellai Hajjat (EHESS)
Caroline Izambert (Université de Paris 4)
Magalie Santamaria (CSPC-IEP d’Aix-en-Provence)
Nermin Sivasli (Université de Paris I)