Événements

6ème Salon de l’Edition Maghrébine d’Expression Française
tables-rondes, rencontres d’auteurs, musique…

Français

Présentation

Le Salon de l’Edition Maghrébine d’Expression Française arrive cette année à sa 6ème édition. Cette manifestation s’inscrit dans le cadre de Lire en Fête, opération initiée par le Ministère de la Culture et de la Communication pour la promotion du livre qui aura lieu à Marseille, au Parc Chanot, le 19 et 20 octobre 2002.

Le Cidim, encouragé par les riches expériences des années précédentes, suite à l’élargissement du dernier Salon et en réponse aux sollicitations de ses partenaires associatifs, réserve des journées d’exposition et une partie de ses animations en dehors du Parc Chanot (Ecoles, Collèges …) et de Marseille (Gardanne, Salon-de-Provence, Aix-en-Provence.…)
Avec le 6ème Salon, le Cidim continue à présenter les publications de plus de quarante éditeurs des Pays du Maghreb (Algérie, Maroc, Tunisie et Mauritanie) avec, comme toujours, une préoccupation et une ambition.

La désir de vous faire découvrir tous les ans des talents inconnus et inconnus sous nos cieux : écrivains, poètes, chercheurs.…

La modeste ambition d’aider à faire de la Méditerranée une zone de libres échanges d’idées, de livres, de mots …

Ce Salon sera, pour le Cidim et pour Marseille le préambule de « Djazaïr, une Année de l’Algérie en France ». La prochaine édition du Salon, en 2003, s’inscrira dans le cadre de Djazaïr, sera consacrée à l’Algérie et prendrale titre de Salon du Livre Algérien.

Objectifs

– La découverte et la promotion de la littérature francophone éditée et produite dans les pays du Maghreb, en direction du public marseillais et de la région.
– La rencontre avec les auteurs et les professionnels du livre des deux rives de la Méditerranée.
– Rencontres, débats et échanges de réflexions
– Elargissement du rayonnement du Salon (géographique et public) .

Animations

– Rencontres-débats avec une dizaine d’invités : poètes, romanciers, chercheurs, critiques littéraires …, femmes et hommes venus pour la plus part du Maghreb, pendant le Salon et en dehors (Gardanne …)
– Journées d’exposition à Gardanne, Salon, Aix …
– Séances de lecture .
– Présentation des ouvrages et dédicaces des auteurs au stand.
– Animation musicale.
– Interventions dans les écoles, collèges …

Temps forts

1. L’édition romanesque bilingue dans la littérature maghrébine (Table ronde 1).
Samedi 19 : 15h 00 -16h 30

2. Il paraît au Maghreb (Rencontres d’auteurs).
Samedi 19 : 16h 30 –17h 30


3. Animation musicale avec l’Atelier de la Musique Arabo-andalouse.
Samedi 19 : 18h 00 –19h 00

4. La traduction de la littérature maghrébine (Table ronde 2).
Dimanche 20 à 14h 30

5. Dernières publications d’auteurs maghrébins de France (Rencontres d’auteurs).
Dimanche 20 à 16h 00


Table ronde 1 (samedi 19 de 15h 00 à 16h 30)

L’édition romanesque bilingue dans la littérature maghrébine

La langue arabe, considérée comme la langue des conteurs et des poètes, des mythes et des légendes, tente de déployer son essor en faisant de la société et de la rue son champ de prédilection . Elle est désormais une arme de combat, de lutte, de dénonciation et de rejet et non seulement un outil de conteur.

Les sciences, la presse, la littérature, la poésie et l’opinion publique ont joué un rôle considérable et déterminant sur la sensibilisation et l’initiation du lectorat.

Depuis longtemps la littérature romanesque arabophone dépend de l’édition du Moyen-Orient. Or, nous avons constaté, à partir des témoignages de nos intervenants venus du Maghreb ainsi que de nos propres observations, que, le lectorat et l’édition se déploient considérablement en Afrique du Nord.

Cette observation a suscité notre intérêt pour l’organisation de rencontres-débats sur l’édition romanesque bilingue et la traduction dans la littérature maghrébine. Les débats s’étendront sur la publication, la distribution, le lectorat….







Intervenants

Abdelaziz KACEM
Poète et essayiste bilingue tunisien, il est l’auteur de plusieurs recueils de poésie sur la littérature générale et comparée. Grand prix de l’Académie française en 1998, la Médaille de vermeil du rayonnement de la langue et de la littérature françaises. Son derniers ouvrage Culture arabe/Culture française – La parenté reniée.

Mohammed SEHABA
écrivain et traducteur

Abdelrrahmane AYOUB
Directeur des éditions L’or du temps , Professeur de Lettres à l’Université de Tunis.

Rencontres d’auteurs 1(samedi 19 de 16h 30 à 17h 30)

Il paraît au Maghreb

La manifestation met en épigraphe la valorisation et la promotion des dernières parutions littéraires au Maghreb, permet au public marseillais et de la région de découvrir, d’apprécier la littérature maghrébine produite et éditée dans les pays d’origine et offre l’occasion aux intervenants, écrivains et poètes souvent assoiffés de parole, de s’exprimer, d’échanger leurs expériences, de lire leurs textes et de présenter et dédicacer leurs œuvres.

Intervenants

Rabia DJELTI
Originaire de Nedroma, l’extrême frontière Ouest algérienne, ville de musique, de qalam et des rêves qui l’a énormément marquée et inspirée. Poète arabophone, professeur de littérature moderne et de traduction de l’université d’Oran.

Touria IKBAL
Traductrice avec à son actif plusieurs ouvrages. Sa dernière traduction : le recueil de poésie Na’diren° (Rarement) de Muniam ALFAKER, poète irakien.

Saïd Yacine HANNACHI
Directeur des éditions Média Plus et journaliste

Animation musicale
avec le groupe Et-Tareb de DIDI Fouad (Samedi de 18h00 à 19h00)

L’Andalousie fut le centre ou la plate-forme tournante d’une époque incontournable de la renaissance et l’épanouissement de la culture arabe. L’Andalousie féconda une nouvelle génération métissée, une génération euro-arabe qui se distinguait des autres par sa façon de penser, de travailler et de gérer. Elle est la Mère par excellence d’un majestueux patrimoine scientifique, philosophique, littéraire et culturelle. deux civilisations qui , à priori, apparaissent différentes l’une de l’autre mais….

Didi Fouad se fera un plaisir de jouer quelques « andaloussiètes »- andaloussiennes-les parsemant de quelques explications. Une musique qui berce aussi bien l’occident, le Maghreb que l’Orient et qui refuse de se cloîtrer quelque part, elle voyage au fil du temps, des rythmes et des mélodies venus des terres lointaines.

Avec
Didi FOUAD
Professeur et chanteur de musique arabo-andalouse, il est le fondateur du groupe Ettarab, anime un atelier de musique au CIDIM.


Table ronde 2 (Dimanche 20 de 14h 30 à 15h 30)

La traduction de la littérature maghrébine

Si une minorité d’écrivains francophones et arabophones maghrébins ont traversé la Méditerranée et le Moyen-Orient, il en est de moins pour la traduction. Quelques tentatives, bribes ont été traduites sans grands efforts. La traduction qui détruit les remparts des frontières et du repli, qui déshabille et expose la société, participe pleinement au déploiement, à l’élargissement et au développement du lectorat au-delà des périmètres établis, a été quelque peu délaissée presque oubliée des deux rives…

Intervenants

Rabia DJELTI
Originaire de Nedroma, l’extrême frontière Ouest algérienne, ville de musiques, de qalam et des rêves qui l’a énormément marquée et inspirée. Poète arabophone, professeur de littérature moderne et de traduction de l’université d’Oran.

Touria IKBAL
Traductrice avec à son actif plusieurs ouvrages. Sa dernière traduction, le recueil de poésie Na’diren° (Rarement) de Muniam ALFAKER, poète irakien.

Ahmed KAROUI
Diplômé de langue et littérature arabes de l’Institut des Hautes Etudes de Tunis et de l’Ecole Normale Supérieure de Tunis. Professeur d’arabe actuellement en retraite. Il a écrit en français des ouvrages sur Sidi Bou Saïd. Il est le traducteur raffiné des derniers Contes bilingues de Alyssa-éditions.


Rencontres d’auteurs 2 (Dimanche 20 de 16h 00 à 17h 00)

Dernières publications d’auteurs maghrébins de France
Un temps de découverte des auteurs maghrébins et de leurs dernières publications en France. Des échanges aussi bien sur leurs écrits et les difficultés à publier hors de leurs pays d’origine que sur les réseaux de distribution.

Intervenants
Abdelaziz KACEM
Poète et essayiste bilingue tunisien, il est l’auteur de plusieurs recueils de poésie sur la littérature générale et comparée. Grand prix de l’Académie française en 1998, la Médaille de vermeil du rayonnement de la langue et de la littérature françaises. Son derniers ouvrage Culture arabe/Culture française – La parenté reniée.

Nina BOURAOUI
Auteur de Sous les semelles du vent aux éditions Stock

Abderrahmane MOUSSAOUI
écrivain, universitaire et chercheur à l’IREMAM