Événements

Les concerts africains du Baiser Salé
programme de janvier

Français

Mardi 24 janvier 2006
22h00 « afro jazz » BLICK BASSY, chanteur du groupe camerounais MACASE
Prix RFI 2001,Kora Award 2003, Prix CICIBA 2004, chanteur et compositeur ayant souvent
evolue aupres de manu dibango,voici une vrai nouvelle découverte Baiser Salé. 17/12-.

Mercredi 25 janvier 2006
-22H00 « jazz » JAM VOCAL CATIA WERNECK invite.. Carlos Werneck c.basse,
William Lecomte claviers, François Constantin percus, Catia Werneck voix
Le jam vocal organisé par une chanteuse incroyable… Super ambiance assurée !! Entrée libre

Jeudi 26 janvier 2006
-19h00″chanson world afrique »AHMED FOFANA Le jazz mandingue, le blues africain.. musique qui parle du fond du coeur et du fond des âges.. Ahmad est entré dans la musique comme griot, et au fil des rencontres sa musique s’est métissée, le jazz s’y est glissé. 13/8-


Vendredi 27 janvier 2006
– 22h00 « latin jazz » FELIPE CABRERA 5TET Leonardo Montana piano, Irving Acao sax,
Orlando Poleo conguero, Lukmil Perez batterie, Felipe Cabrera basse.
Les liens entre Cuba et le jazz existent depuis longtemps…
Felipe Cabrera est né à La Havane et fait partie de la première génération de musiciens
cubains formés après la révolution. Cet artiste atypique, qui a toujours été proche de la musique populaire et du jazz en général, nous interpelle de façon remarquable sur les origines du jazz. Il ne lui restait plus qu’à s’entourer de la fine fleur des musiciens de jazz cubain et latino-américain pour créer ce style, son style. Une rythmique impressionnante donc : Lukmil Pérez à la batterie et la star des percussionnistes sud-américains, Orlando Poleo. cet as des congas réchauffe l‚atmosphère et enflamme les salles grâce au rythme de ses percussions afro-cubaines.. 17/12 €

Samedi 28 janvier 2006
– 22h00 « musiques du Cap Vert » TEOFILO CHANTRE
TEOFILO CHANTRE chant/guitare, JACKY FOURNIRET accordéon, KIM DAN LE OC MACH violon, ZECA MAURICIO guit/cavaquinho, DJINNY RIBEIRO percussions. Téofilo Chantre apparaît en 1992 dans le sillage de Césaria Evora, dont il devient l’un des auteurs-compositeurs préférés après trois titres composés pour « Miss Perfumado », l’album le plus célèbre de la Diva capverdienne. Entre rythmes traditionnels capverdiens, jazz et bossa nova, il enrichit son répertoire et développe son style vocal et musical.Tout en douceur à l‚image de sa musique, Téofilo Chantre donne ses lettres de noblesse à la chanson capverdienne, une vision rêvée et nostalgique du paradis de l‚enfance. Si Teofilo Chantre est un mélodiste et un parolier de très haut niveau (pour preuve son travail avec Cesaria Evora), il propose aujourd‚hui des arrangements qui font sonner parfaitement une formation atypique et toute en caresses acoustiques : accordéon, contrebasse, violon et batterie.
La musique de Teofilo Chantre peut se déguster, en rêvant ou en dansant 17/12 €



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications