Événements

L’Afrique à Bagnols 2006
15e édition du festival des Cultures africaines

Français

Expositions :

– peintures et collages du lundi 15 octobre au samedi 11 novembre
Quelques artistes bagnolais revisitent le thème de l’Afrique… Une contrainte de sens pour des formes libres à admirer en ouverture de festival, pour se mettre l’eau à la bouche.
Restaurant le Bain Marie (20, av Paul Langevin) du lundi 15 octobre au vendredi 4 novembre aux heures de repas
Cave de l’Hôtel Mallet du lundi 6 au samedi 11 novembre

– Photographies et artisanat d’Afrique du 2 au 10 novembre
Le Club Photo de Marcoule expose ses plus beaux clichés, un dépaysement total allié à la maîtrise de la technique pour un résultat saisissant.
Parallèlement, Action solidarité présente un échantillon d’artisanat africain, un avant-goût de Grand Marché.

Office de Tourisme de Bagnols-sur-Cèze
Du lundi au vendredi 9h-12h et 13h-18h30 / samedi 10h-13h

– Peintures et sculptures du mardi 7 au samedi 18 novembre
de Rhode Bath Schéba Makoumbou – artiste congolaise, elle peint généralement ses peintures à l’huile au couteau. Ses sculptures en matière composée (sciure et colle à bois) tendent à représenter les métiers du village africain, des instants de vie.
Malgré son jeune âge (30 ans), elle a exposé entre autres au Parlement Européen de Bruxelles, et au Centre International des Nations Unies à Brazzaville.

Médiathèque de Bagnols/Cèze
Mardi, jeudi, vendredi de 13h à 18h,
Mercredi de 9h à 12h et de 14h à 18h
Samedi de 10h à 15h

-peintures d’enfants du mardi 7 au samedi 18 novembre
L’association ADIAMA est à l’origine de la Maison des Enfants à Ziguinchor (Sénégal). Elle expose à Bagnols/Cèze le travail des enfants qu’elle accueille dans le centre où elle offre aux enfants. Ils sont accueillis gratuitement en dehors de leur programme scolaire dans cette structure qui a pour mission d’enraciner, par l’art et la créativité, les valeurs de tolérance, de respect, d’écoute et de dialogue.
Médiathèque de Bagnols/Cèze – section jeunesse
Mardi, jeudi, vendredi de 13h à 18h, Mercredi de 9h à 12h et de 14h à 18h, Samedi de 10h à 15h

Cinéma
du Mercredi 8 au dimanche 12 novembre à 21h

Bamako de Adderrahmane Sissako
Bamako. Melé est chanteuse dans un bar, son mari Chaka est sans travail, leur couple se déchire… Dans la cour de la maison qu’ils partagent avec d’autres familles, un tribunal a été installé. Des représentants de la société civile africaine ont engagé une procédure judiciaire contre la Banque mondiale et le FMI qu’ils jugent responsables du drame qui secoue l’Afrique. Entre plaidoiries et témoignages, la vie continue dans la cour. Chaka semble indifférent à cette volonté inédite de l’Afrique de réclamer ses droits…
Ciné 102 de Pont st Esprit

Le grand marché africain
du vendredi 10 au dim. 12 novembre
Tissus, batiks, instruments, bronzes, épices, bijoux touaregs, poterie, jouets en bois et en fer, tout l’artisanat africain réuni pour un week-end coloré, dans un décor tropical…

Pendant 3 jours :
L’association Hydraulique Sans Frontières mènera des ateliers en continu pour sensibiliser petits et grands à la thématique de l’eau.
Un artisan malien exposera son savoir-faire en créant ses jouets sous les yeux du public… Des artistes africains viendront présenter leur travail et échanger autour de leurs créations et de leurs techniques…

Le groupe famille du centre social Municipal vous proposera ses pâtisseries orientales. Les bénéfices des ventes seront réinvestis dans un projet solidaire.

Samedi et dimanche :
L’Atelier de l’Ephémère proposera aux enfants un instant créatif… L’eau à imaginer, à représenter, et à contenir…

Le samedi 10 novembre dès 14h :
Annick CASTAN PONS, présidente de l’association Ka Hagna, viendra présenter et dédicacer son ouvrage Naître et Grandir au Mali (éd. L’Harmattan). Infirmière de profession, elle œuvre activement au Mali contre la malnutrition.

Des rencontres à vivre, des douceurs sucrées et salées à déguster, des projections, un continent à découvrir à travers ses arts, et ses produits.
Centre culturel Léo Lagrange – Place Flora Tristan
Vendredi 10 et dimanche 12 de 10h à 19h
Samedi 11 de 10h à 20h

Conférence et débat public
– Vendredi 10 novembre à 20h30
L’eau, bien commun de l’humanité
Dans une démarche d’éducation populaire et afin de lutter contre les idées reçues, Action Solidarité invite Jean Luc Touly et Danielle Mitterrand (sous réserve).

Président d’ACME, Association pour un Contrat Mondial de l’Eau, Jean-Luc Touly est l’auteur de plusieurs ouvrages sur la gestion de l’eau dont le très polémique L’eau des Multinationales, les vérités inavouables, co-écrit avec Roger Lenglet (éditions Alias-Patrick Lefrançois).

Danielle Mitterand est présidente de la Fondation France Libertés qu’elle a créé en 1986. Elle conçoit cette nouvelle structure, née de la fusion de trois associations, comme un outil souple et évolutif pour accompagner sur le terrain la mise en œuvre de projets citoyens et solidaires.

Sans l’eau, objet de toutes les convoitises commerciales et géostratégiques, l’être humain ne peut pas vivre. La Fondation a donc fait de la reconnaissance de l’eau comme un bien commun de l’humanité, accessible à tous gratuitement, sa grande priorité.
Pyramide du Centre Culturel Léo Lagrange

Soirée concert
– Samedi 11 novembre à 20h30
Bouréima dit Vieux Farka Touré, rendra hommage à son père le grand guitariste Ali Farka Touré surnommé « le bluesman du désert », décédé en mars 2006. Un spectacle solo, chant et guitare autour de morceaux d’anthologie de son père et de son premier album « Mahni-kakoro », dont la sortie est prévue pour octobre 2006. C’est d’ailleurs le dernier album dans le¬quel Ali Farka a joué.

Entre pop africaine et africa’n roll, Africa Combo propose une musique sans frontières.
Le trio mêle les harmonies et rythmes africains à la musique européenne, nord-américaine et orientale, avec des riffs de rock, blues, dub et ska.
Les paroles toutes autant métissées, sont en dioula (dialecte mandingue), mina (langue du Togo), français et arabe.
Chants, guitares électrique et acoustique, percussions, batterie et basse – Africa Combo alterne entre énergie festive et douceur de balades.
A découvrir sur www.africacombo.org
Pyramide du Centre Culturel Léo Lagrange

Conférence- Débat
– Dimanche 12 novembre à 15h30
L’eau comme vecteur de maladies transmissibles
Animée par Didier Basset, docteur au Laboratoire de Parasitologie Mycologie CHU de Montpellier, et vice-président de l’association Actions Médicales Kassoumaye.
Voir www.amkassoumaye.org
Pyramide du Centre Culturel Léo Lagrange

education au développement
du lundi 13 au vendredi 18 novembre
L’Afrique à Bagnols accueille la cie MBekoum (Montpellier) pour une semaine d’éducation au développement un peu particulière.
La compagnie artistique accompagnera les bénévoles et l’animatrice de l’association dans les collèges de la ville afin de faire découvrir la culture africaine aux élèves.

Une journée d’intervention par établissement de manière à ce que, pendant la Semaine de la Solidarité Internationale, le dépaysement soit total : une grande plongée dans les pays du Sud pour que l’histoire, la géographie et l’éducation civique deviennent tout à coup des matières à vivre.

Cafe Littéraire
– mardi 14 novembre à 18h
Eugène EBODE
Rencontrer un auteur pour démonter avec lui les mécanismes de son ouvrage ou les rouages de sa création, c’est tout l’esprit du café littéraire.
Eugène EBODE nous propose plus qu’un café littéraire, une performance avec lecture de textes, musique et mise en scène des poésies de son dernier ouvrage, Le Fouettateur, paru en janvier 2006 aux éditions Vents d’Ailleurs.


Le Fouettateur est un poème épicé au piment brûlant et cru de la vie. Il met à nu, en une chevauchée cardinaux de notre p­lanète. Qui est le Fouettateur ? « Un notaire universel chargé de recenser avec application jusqu’au dernier des suppliciés. Ce n’est qu’avec lui que prendra fin l’inhumanité qui nous ramène constamment à la pauvre nuit de l’homme. » Récolte d’océans de sang, chant survolté et désireux d’enjamber le néant, Le Fouettateur remue et surprend. L’intervention au souffle enragé, les lâchetés et les crimes commis depuis les origines aux quatre points de la Fouettatrice en amazone aimante et ailée, l’impertinence d’un enfant aveugle, la cadence d’un poème-fouet nous emportent aussi dans un tourbillon de langues, un parfum de mangue, de carambole… et de révolte.
Médiathèque Léon-Alègre

spectacle tous public
mercredi 15 novembre à 15h
Spectacle « SAWA » par la cie M’Bekoum (Montpellier)
Sawa veut dire la fête en langue Bamoun. Ce spectacle est une invitation au voyage à travers la danse et la musique africaine. Hauts en couleur, des contes et des danses plein d’énergie vous entraîneront sur le continent africain.
Pyramide du Centre Culturel Léo Lagrange