Fiche Film
Cinéma/TV
LONG Métrage | 2010
Multiscenik – Le Verfügbar aux Enfers
Pays concerné : France
Durée : 90 minutes
Genre : comédie

Français

Le 17 avril, pour le 65ème anniversaire de la libération du camp de concentration de Ravensbrück, l’opérette a été jouée dans la cour d’appel. Ravensbrück était un camp réservé aux femmes, communistes, résistantes, tsiganes, allemandes, les fameuses hontes
de la nation et d’autres encore que les nazis avaient décidé d’exterminer et qu’ils désignaient d’un seul terme : Verfügbar, mot à mot « une à tout faire. Une disponible », une esclave.
Pendant l’Occupation, Germaine Tillion, une ethnologue, s’engage dans le réseau de résistance du Musée de l’Homme. Dénoncée, elle est arrêtée. En 1943, à 35 ans, elle est déportée à Ravensbrück.
C’est là que, pour survivre et distraire ses compagnes, elle écrit en
cachette l’opérette-revue : « Le Verfügbar aux Enfers », vision distanciée, ironique et humoristique de la situation de ces femmes déportées.
Le sujet principal de la pièce n’est pas une déportée, mais un insecte inconnu, une espèce animale nouvelle qu’un scientifique va examiner sous nos yeux pendant toute la durée du spectacle. Dans ce spectacle, il n’est pas question de causes, d’intentions, d’explications,
pas d’apitoiements sur une vie épouvantable, mais cette idée de génie qui déclenche un comique de situation qui s’apparente à l’intuition de l’absurde. Une satire, une satire avec musique,
pour faire rire et transmettre l’information.

Théâtre – Présentation : Gerg Germain – De Germaine Tillion – Réalisation : François Dubreuil
Production : Axe Sud / France Télévisions / Théâtre du Châtelet – Durée : 1h30 min
Avec : Camille Slosse (Marguerite), Sophie Pondjiclis (Havas), Patricia Fernandez (Marmotte), Claire Delgado-Boge (Nénette), Emmanuelle Goizé (Lulu de Belleville), Béatrice Dupuy (Lulu de Colmar), Gérard Rouzier (Le Naturaliste) et le choeur du lycée La Fontaine, Paris XVIe.

English

Português

Español



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications