Fiche Film
Cinéma/TV
Diabou Ndaw [projet en développement]
Pays concerné : Sénégal
Type : animation

Français

Diabou, assise sur le sable, casse des noix quand un lion affamé entre dans le village. Tous les villageois, morts de peur, s’enferment dans leur case… tous, sauf Diabou, la petite fille qui n’a jamais peur. Le lion étonné, s’arrête auprès d’elle, personne n’a jamais osé lui tenir tête, alors commence un formidable duel entre le lion et Diabou. La petite fille finit par avaler le lion. Celui-ci, mort de peur dans cet univers inconnu, tente de sortir du ventre de Diabou.

de Makéna Diop – SÉNÉGAL
LONG MÉTRAGE – Animation

Producteur : Cheikh Amadou Ndiaye (SIRA BADRAL, Paris)

Soutenu par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF, Paris), le Ministère des Affaires Étrangères et Européennes (MAEE, France) et l’ACSE.


CONTACT
Sira badral
Mr Cheikh NDIAYE
12 bis, rue de la Villette
75019 Paris, France
tel.1 : 01 42 41 24 88
fax : 01 42 38 03 06
[email protected]


FESTIVALS

2009 | Festival de Cannes 2009 : le Pavillon « les Cinémas du Monde » | 13 > 24/05/2009
* PROJETS EN DÉVELOPPEMENT

English

Diabou Ndaw [project under development]
Diabou, sitting on the sand, is cracking walnuts when a ravenous lion comes into the village. All the villagers, scared out of their wits, shut themselves in their huts-all except Diabou, the little girl who is never scared. The astonished lion stops right next to her: nobody has ever dared stand up to it, so a terrific fight ensues between the lion and Diabou. The little girl ends up swallowing the lion; absolutely petrified in this unknown environment, the lion tries to get out of Diabou’s stomach.

by Makéna Diop – SENEGAL
FEATURE FILM – Animated film

Producer: Cheikh Amadou Ndiaye (SIRA BADRAL, Paris)
With the backing of l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF, Paris), le Ministère des Affaires Étrangères et Européennes (MAEE, France) and l’ACSE.

Português

Español



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications