Fiche Film
Cinéma/TV
MOYEN Métrage | 2008
Milo pòkò mò
Fabienne Kanor
Titre anglais : Milo Poko Mo
Pays concerné : Martinique
Réalisateur(s) : Fabienne Kanor
Durée : 54
Genre : musical
Type : documentaire

Français

Au nord de la Martinique se niche Sainte-Marie, commune de champs et d’eau, jadis coiffée de flèches-cannes et d’habitations. Dans ce Nord Atlantique-là, résonne le bélè, cette musique rurale, cette danse racine, née on ne sait plus quand, portée par de grands hommes qui, pour la plupart, ont disparu. Emile Casérus, appelé Ti-Emile, fut l’un de ces maîtres…

Sur le chemin du bèlè, un fils et son père se rencontrent.
L’un questionne. L’autre est son « répondeur ».
Le premier cherche ce que le second a trouvé et n’a pas eu le temps de lui transmettre avant sa mort.
Ti Emile Pòkò Mò, c’est l’histoire de Jean-Michel Casérus « sur la voix » de son père : Ti Emile (1928-1992).

Documentaire de Jean-Michel CASERUS et Fabienne KANOR
Réalisatrice : Fabienne KANOR – Martinique – 54 mn

Liste des intervenants
Jean Michel Caserus, fils de Ti Emile
Renaud de Grandmaison, ancien secrétaire général de la mairie de Fort-de-France
Jean Terrine, alias Mico, artiste
Franck Hubert, architecte
Edmond Mondésir, professeur de philosophie
Georges Dru, professeur d’histoire – membre de l’AM4
Etienne Jean-Baptiste, ethnomusicologue
Victor Anicet, plasticien
Vincent Chevignac, commandeur bèlè
Benoist & Marie Rastode, chanteur de bèlè & choriste
Paul & Mayo Rastode, tambouyer & choriste
Felix Caserus, cousin de Ti Emile, proprio d’un pitt et tambouyer
Marie-Hélène Léotin, historienne, journaliste radio APAL

Ecrit par Fabienne Kanor et Jean-Michel Casérus
Réalisé par Fabienne Kanor

Images
Christian Arti
Vincent Mercier
Thierry Sokkan

Images additionnelles
Jobby Léger avec Steadycam Jean-Marc Toto

Son
Jean-Michel Bapté
Eddy Saint-Rose

Assistants et électros
Ernest Bod
Philippe Joséphine
Jacky Pape

Chef électricien
Charly Montagnac

Montage
Baptiste Buob

Mixage
Frédéric Thery

Etalonnage
Rémi Legoux

Producteurs délégués
Barcha Bauer
Claude Gilaizeau

Assistante de production
Laure Marie-Lanoë

Stagiaire
Marie-Aude Klébert

rfo Martinique
Fred Ayangma, Directeur régional,
Marie-Claude Céleste, Responsable éditorial archipels atlantique
Raymond Kodaday, Responsable technique
Charles Diony, Responsable technique
Gérard Guillaume, Directeur des antennes TV
Magali Daude, Responsable des productions

Archives vidéos
Production Sully Cally
Jean-Michel Casérus
RFO

Archives sonores
Radio Apal
Radio Caraïbes international

Archives photographiques
J. Guy Cauver
Ti-Emile dansant – droits réservés

Archives musicales
« Marie-Jeanne poco mô » par Ti Emile – Jacob Narayadou
« Abraham » par ti émile – Sully Cally Production
« Malavoi » par Ti Emile et Simeline – droits réservés
« Ale o pa » disque Ti Emile et son groupe folklorique(Jean-Michel Caserus)
« Dépaillé manze léonie » disque Ti Emile et son groupe folklorique (Jean-Michel Caserus)
« Mwenn pa té » disque Ti Emile et son groupe folklorique(Jean-Michel Caserus)
« Ancinelle levé » disque Ti Emile et son groupe folklorique(Jean-Michel Caserus)
« Wawa sé mwen » disque Ti Emile et son groupe folklorique(Jean-Michel Caserus)
« Ti-kanno » par Edmond Mondésir (Emosion Bèlè 2) – awimusic
« Edwa edwa koumandé » par Ti Emile- Sully Cally Production

Musique
« Malavoi » interprété par Vincent Chevignac
« Pol polo » interprété par Marie et Benoît Rastocle
« Man pa té la » interprété par Benoît Rastocle
« Ancinelle levé » interprété par Benoît Rastocle
« Ti-kanno » par Edmond Mondésir
« Dépaillé manze léonie » par Franck Hubert et Victor Anicet
« Washa washa » par Georges Dru (a capella)
« Washa washa » par Georges Dru, LAO et l’AM4

Une coproduction
La Lanterne – RFO

Avec le concours
Du Conseil Régional de Martinique
Du Contrat Urbain de Cohésion Sociale de la Ville de Fort-de-France (programmation 2008)

Avec le soutien de
l’ANGOA
la PROCIREP – Société des Producteurs
Avec la participation
De la SACEM
Du Centre National de la Cinématographie

Remerciements particuliers
Alfred Marie-Jeanne, Président du Conseil Régional de Martinique
Edmond Mondésir, Président de la Commission Culture
Serge Letchimy, Député-Maire de la Ville de Fort-de-France,
Patricia Milia-Dersion, Présidente du GIP Grand Projet de Ville Fort-de-France
Fred Ayangma, Directeur régional RFO Martinique
Gérard Guillaume, Directeur des antennes TV, RFO Martinique
Magali Daude, Responsable des productions, RFO Martinique
Christian Blachas, Ancien Directeur des affaires internationales de la SACEM

Remerciements
Bruno Mariette – Véronique Kanor – Marie-Hélène Léotin – Franck Hubert – Etienne Jean- Baptiste -Jean Terrine – Vincent Chevignac – Dartagnan Laport- Maurice Lesdema – Yvon Marie-Louise – Rony Aul – Jean-Luc Quiatol – Eric Dondon – Claude Vaudein – Felix et Theonor Casérus – Marie-line Casérus – Emile Marolanie – Marie-Victoire et Francina Persanie -M. et Mme Mauriello – Simone Boislaville – Guy Etienne – M. J. Guy Cauver – Winceslas Chevignac – Georges et Pierre Dru – André Dru – R. De Grandmaison – Aimé Césaire – Edvard Lacordel – Benoit et Marie Rastocle – Paul et Marianne Rastocle – Simon Lavenaire – Sylvia Valide – Linda Ste Rose – Yvon Quatrevent – Lydie Jean-Charles – Sandrine Cadet – M. Boutant – M. Narayadou – La Famille Bèlè – Victor Anicet – Sully Cally- Raymond Valade – Radio Caraïbe International – l’AM4 – Radio Apal – anciens du groupe La fleur Créole – Jean et Jocelyne Poidevin – les participants à la reconstitution du Quarré Bèlè – l’association des Amis Kasinel – Christian Bertrand – le Domaine Sainte Marie Karebéa – Tous ceux qui nous ont aidé à orchestrer ce film.
© La Lanterne – RFO, 2008

Les productions de la Lanterne
8, ave de la Porte de Montrouge Paris 14è
Tél : 01 45 39 47 39 Fax : 01 45 39 02 96
E-mail : info@lalanterne.fr –

English

Saint Marie is a municipality of fields and water formerly covered with arrows cannes and with inhabiting, located in the North of Martinique. In this northern Atlantic area resounds the « bélé », a country music and a dance which nobody knows when it appeared but which was carried by great men, most of them being dead now. Emile Caserus known as Milo was one of these masters. Not only a dancing master but also a « mèt » voice who played a great part in reinstating the « bélé » in Martinique and also in promoting it outside the island and this, until his death in 1992. Beyond a simple portrait of artist, « Milo Po Ko Mo » gets us in step, immerses us the old days of long time ago, in the country behind the country, where music gives not only the tempo but also the rhythm of life and philosophy. « Milo po ko mo » describes in fact the impulse of a « young » towards his father. Many years after his father’s death, Jean-Michel Casérus is faced with questions. Who was really Milo that everybody remembers ? What to look for ? What else to find in these « Bele » evenings that so many times and nights his father enjoyed to animate ?

DOCUMENTARY, 2008

directed by Fabienne Kanor

Theme: Portrait, music
Duration: 54 min
Language: french
Format: video numerique 16/9

Available versions: french