Fiche Film
Musique Cinéma/TV
LONG Métrage | 2012
Tagnawittude
Rahma Benhamou El-Madani
Date de sortie en France : 06/06/2012
Pays concerné : France
Réalisateur(s) : Rahma Benhamou El-Madani
Avec : Rahma Benhamou El-Madani, Mohamed Nadif
Durée : 80
Genre : musical
Type : documentaire

Français

La musique Gnawa, son histoire, ses origines, nous est racontée et présentée dans des concerts en Algérie, au Maroc et en France.



Durée : 80'

Genre : LM documentaire

Thème : musique gnawa

Année : 2012

Pays : Maroc



Réalisatrice : Rama BENHAMOU EL MADANI

Image : Mohamed KOUNDA et Rama BENHAMOU EL MADANI

Son : Olivier FOUGIER et Rama BENHAMOU EL MADANI

Montage : Yannis POLINACCI

Format : vidéo

Production : Plein Cadres



LE FILM EST EN SORTIE NATIONALE A PARTIR DU 6 JUIN 2012 AU CINEMA LA CLEF A PARIS



"Quand j'étais petite fille, je voyais réguliérement ma mère pratiquer la transe. Elle rentrait lentement dans cette attitude extrême jusqu'à oublier le monde extérieur et ses limites. Des années passèrent. Un jour, lorsque je travaillais dans une radio locale, je reconnus ces sons dans un disque que je reçus. Il s'agissait d'un groupe qui portait le nom de "Gnawa Diffusion". J'ai d'abord été attirée par le nom. La musique était un mélange, une fusion entre la musique Gnawa et des musiques modernes et occidentales.

Les paroles étaient engagées. Amazigh Kateb et Aziz Maysour du groupe Gnawa Diffusion me donnent des réponses à cette image qui me hante, celle de ma mère prise par la transe en France.

Et je dénoue cette image, ce mystère en allant vers les Gnawa du Maroc et d'Algérie… "



Réalisatrice : Rahma Benhamou El Madani



France – Algérie -Maroc, 1h20 min & 52 min








Titre de l'oeuvre : TAGNAWITTUDE



Produit par

Plein Cadres / ALL Cuts Studio / Lotus Films / Awman Production



Société de production : PLEIN CADRES



Responsables techniques du projet pour Plein Cadres :

Eunice Enjaric

Rahma Benhamou El Madani

Kevin Hamon pour All Cuts Studio



Coproduction :

France : All Cuts Studio (Kevin Hamon)

Algérie : Lotus Films (Rachid Diguer)

Maroc : Awman production (Mohamed Nadif)



Avec l'aide du Centre National de la Cinématographie

Et du "Fonds Francophone audiovisuelle" de l'Organisation de la Francophonie



Auteure : Rahma Benhamou El Madani

Réalisatrice : Rahma Benhamou El Madani



Type : Documentaire



Tagnawittude (80 min)

Ould el Hal (52 min)



Durée : 80 mn et 52 mn



Support de tournage :

DVCAM



Diffusion et distribution :

Béta numérique



Lieux de tournage :

France (Roubaix, Grenoble, Paris)

Algérie (Sidi Bel Abbes, Alger)

Maroc (Essaouira, Marrakech, Tamesloht)



Personnages

Amazigh Kateb et son groupe Gnawa Diffusion

Pierre Feugier, de Gnawa Diffusion

Aziz Maysour, de Gnawa Diffusion

Maalem Ben Issa (Benaïssa Bahaz) du groupe Diwan D'Zair





2011 | 35ème Festival des Films du Monde de Montréal | du 18 au 28 août 2011

* Sélection

www.ffm-montreal.org/pdf/Grille_Index_2011.pdf

English

Gnawa music is a mixture of sub-Saharan African, Berber, and Sufi religious songs and rhythms. It combines music and acrobatic dancing. It is at once rite and music. a film by Rahma Benhamou El Madani France – Algeria -Morocco, 1h20 min & 52 min Tagnawittude (80 min) Ould el Hal (52 min) I encountered the power of Gnawa very early when I was a little girl, frequently seeing my mother practice the trance. Slowly entering this intense attitude, she went beyond the boundaries of the outside world. I saw this practice rather often in Morocco in different settings, and I have always been struck by this slippage into a world that eluded me, as I became oblivious of the rationality of the western world in which I lived. The Gnawa music has become a current trend. Numerous musicians of diverse backgrounds combine this music with western and modern instruments. Gnawa concerts are always full. Presently there is a real passion for this music in Morocco. The trance is more subdued but it is present. The public comes in search of this escape, this possibility to visit a world of mystery. Rahma Benhamou El Madani (English Translation by Beti Ellerson, PhD)