Fiche Film
Cinéma/TV Histoire/société
LONG Métrage | 1996
Bouillon d’Awara (Le)
Cesar Paes
Titre anglais : Awara Soup
Pays concerné : Guyane Française
Réalisateur(s) : Cesar Paes
Avec : Cesar Paes, Cesar Paes, Marie-Clémence Paes, Marie-Clémence Paes, Agnès Contensou
Durée : 70
Genre : société
Type : documentaire

Français

A travers la préparation d’un plat, ce film raconte un modèle de société métissée en Guyane Française.

Le bouillon d’Awara est un plat typique de Guyane, traditionnellement servi le dimanche de Pâques : il s’agit d’une sorte de pot-au-feu à base de pâte d’awara – fruit d’un palmier commun en Guyane – à laquelle on ajoute légumes, viande et poisson confondus. Du fait même de ce mélange d’ingrédients, César Paes assimile le bouillon d’awara à une métaphore de la société guyanaise, une société très métissée, brassant diverses cultures du monde entier. Ainsi, tout en racontant la préparation culinaire, Amérindiens, Brésiliens, Chinois, Créoles, descendant d’esclaves africains, européens, hmongs, indiens et surinamiens se confient avec sympathie à la caméra du réalisateur brésilien. Cette pratique nous est contée à la manière d’une fable, d’une leçon de vie des habitants de Mana. Ce documentaire sur la réalité multiculturelle qui caractérise la Guyane française apporte un regard neuf sur les questions d’immigration, d’intégration et de métissage.

Le film est rythmé sur les préparatifs du bouillon d’awara durant plusieurs jours lors des fêtes de Pâques. Au gré des rencontres surgissent, dans une profusion de langues et d’accents, des points de vue multiples et variés. Les saveurs nous imprègnent, le réel se mijote sous nos yeux voyageurs. Amérindiens, Créoles, descendants d’esclaves africains, Hmongs du Laos, Brésiliens voisins, Européens, Chinois, Indiens, tous livrent des récits différents de leur arrivée en Guyane, mais avec le même espoir d’un futur prospère. Une sensation fluide de l’idée de nationalité s’en dégage, ne reposant ni sur l’assimilation, ni sur la tradition, mais sur une dynamique constante d’intégration et du changement.

Écrit par Marie-Clémence & Cesar Paes

Réalisé par Cesar Paes

1996 – 70′ – Film tourné en super 16 mm (diffusion : 35 mm)




durée : 1h10 minutes
format: 35 mm
ratio: 1:66
année de production : 1996

réalisation: Cesar Paes
scénario: Marie Clémence et César Paes
musique: Nikko
image: Cesar Paes
montage: Agnès Contensou
producteur: Marie-Clémence Paes
son: Bernard Oses
mixage: Philippe Gueugnon
production: Laterit productions
co-producteurs: ARTE, Carré Noir RTBF, ORSTOM and Cobra Films

THEMES : Tradition – Identité culturelle – Gastronomie – Sociologie

FESTIVALS / AWARDS

Festival Vues d’Afrique, Montréal.
Meilleur film sur la culture créole

Festival dei Popolià | FLORENCE, Italie |
* Meilleur Film Ethnographique

Noir Tous Couleurs – Festival du cinéma et des arts visuels de Guadeloupe.
* Grand Prix du Public

English

César Paes asimila el caldo de Awara, plato típico rico en ingredientes, servido el domingo de Pascua, a una metáfora sobre la muy mestizada sociedad de la Guayana francesa, donde se mezclan diversas culturas del mundo entero. El relato de uno de sus platos típicos por cada comunidad representa una lección de vida de los habitantes de Mana que aporta una nueva mirada sobre las cuestiones de inmigración, de integración y de mestizaje.

________________________

César Paes thinks of Awara Broth, a rich, traditional dish served on Easter Sunday, as a metaphor for Guyanese society, a very mixed society made up of cultures from all over the world. People from the Mana’s various communities explain their attitude to the dish, bringing us a new and very human perspective on the questions of immigration, integration and cross-cultural relations.

The awara soup is a kind of stew containing all sorts of ingredients from French Guiana. People say that if someone eats that dish on Easter, he’s sure never to leave Guiana. Using the cooking of this dish as starting point, the film explores the multicultural reality composing this French overseas region. Americian Indians, Europeans, Slave descendents, Laotians, Chinese, Brazilians, Surinamese, tell us how they’re bringing new flavours to the Guianese stew of identities.


« un film généreux » Hors Champ

director: Cesar Paes
script: Marie Clémence et César Paes
music: Nikko
photography: Cesar Paes
editing: Agnès Contensou
producer: Marie-Clémence Paes
sound: Bernard Oses
sound mixing: Philippe Gueugnon

runing time: 70 minutes
format: 35 mm
ratio: 1:66
year of production: 1996

original languages:
available subtitles:

production: Laterit productions
co-produced by: Cobra Films, ORSTOM, Carré Noir RTBF and ARTE


screenings
Wednesday 21 January 2009
7èmes RENCONTRES »Regards croisés » in Bourg-Saint-Andeol (France)