Fiche Film
Cinéma/TV
LONG Métrage | 1971
Kodou
Ababacar Samb Makharam
Pays concerné : Sénégal
Réalisateur(s) : Ababacar Samb Makharam
Avec : Ababacar Samb Makharam, Annette Mbaye d’Erneville, Annette Mbaye d’Erneville
Durée : 89
Genre : drame
Type : fiction

Français

Une jeune fille, Kodou, se soumet, un peu par bravade, à une pratique de tatouage. Mais ne voilà-t-il pas qu’au milieu de la cérémonie, et tandis que les matrones l’encouragent de leurs chants, Kodou prend la poudre d’escampette. Offensant ainsi gravement les traditions séculaires du village. La famille de Kodou se sent déconsidérée, ses amies se moquent d’elle. Confinée dans une quasi-quarantaine, Kodou devient folle et s’en prend violemment aux jeunes enfants. Ses parents finissent par l’emmener dans un hôpital psychiatrique dirigé par un médecin européen, sans résultat. Ils décident alors de la soumettre à une séance d’exorcisme traditionnel. Puis on ramène Kodou à la maison. Guérira-t-elle?

Un film d’Ababacar Samb Makharam

Sénégal, 1971, Fiction, 89 mins

avec Fatou Fall, Madeleine Diallo, El Hadji Seck, Mohamed Latyr Seck, Daouda Seck, Jacques Zwingelstein



Réalisateur : Ababacar Samb-Makharam
Scénario : Annette Mbaye d’Erneville et Ababacar Samb-Makharam
Photographie : Baïdy Sow

Production : Baobab Film


FESTIVALS / AWARDS / SCREENINGS


2002 | 12è Black Movie – Festival de films des autres mondes | GENÈVE, Suisse | 15 >24 mars 02 | www.blackmovie.ch
* Sélection [ÉCRANS D’AFRIQUE: les films de l’année]

2004 | 14è Black Movie – Festival de films des autres mondes | GENÈVE, Suisse | du 27 février au 7 mars 04 | www.blackmovie.ch
* Sélection [carte blanche au Festival Black Movie]

English

After having offended the village traditions, Kodou goes mad. His family tries to have him treated in a Western-style psychiatric hospital, to no end. So they decide to take him to a traditional exorcist…

by Ababacar Samb Makharam, Senegal, 1971, fiction, 89′, Wolof original version sub-titled in French.