Fiche Film
Cinéma/TV
LONG Métrage | 2002
Je chanterai pour toi
Jacques Sarasin
Titre anglais : I’ll Sing For You
Pays concerné : Mali
Réalisateur(s) : Jacques Sarasin
Avec : Youssouf Tata Cissé, Boubacar Traoré, Boubacar Traoré, Jacques Sarasin, Jacques Sarasin, Stéphan Oriach, Isabelle Buron
Durée : 80
Genre : portrait
Type : documentaire

Français

A la radio, dans les années soixante, Boubacar Traoré réveille chaque matin le Mali en chantant l’indépendance.
Il fait danser tous les jeunes sur ses tubes mais sa musique est uniquement diffusée par la radio et il n’a pas un sous en poche. Il pose alors sa guitare et commence à travailler comme tailleur et commerçant pour nourrir sa famille.
Quelques années plus tard, un drame le frappe : Pierrette, sa femme aimée décède. KarKar ne s’en remet pas et s’exile en France. Il travaille dans le bâtiment et chante dans les foyers d’immigrés de la région parisienne où il passe sa vie.
Au Mali, on le croit disparu à jamais.
Quelques années plus tard, un producteur phonographique écoute un vieil enregistrement…

Un film de Jacques Sarasin

France, 2002, documentaire, 1h20, portrait / musical

Réalisateur : Jacques Sarasin
Cadre et image : Stephan Oriach
Ingénieur du son : Philippe Lecocq
Monteur : Bernard Josse, b.josse@laposte.net
Mixeur : Jean-Guy Véran, Mac Tari mactari@wanadoo.fr
Seconde équipe : Bernard Josse, David Ritt, Eric Sosso
Bruiteur : Patrick Egreteau
Etalonnage : François Montpellier
Traductions : Youssouf Tata Cissé & Samuel Young
Bogolan : Sambou Traoré
Assistant CNPC : Ibrahima Touré
Chauffeur : Lassana Doumbia

English

In the sixties, the people of Mali awoke each morning to the sound of Boubacar « KarKar » Traoré’s voice on the radio, singing of independence.

Everyone in Mali remembers having danced to his hits. But since his music was only played on the radio, he didn’t earn enough money to live on and he had to stop playing music to work as a tailor and a salesman to feed his family.

A few years later, he is dealt a cruel blow: his beloved wife, Pierrette dies. Disoriented, KarKar leaves for France, working in construction, and singing at weekends in the Parisian immigrant shelters that are now his home.

In Mali, everybody thinks that KarKar is dead. Years later, a music producer discovers an old recording of his…

A film by Jacques Sarasin

France, 2002, documentary, 1h20, portrait / music

Director: Jacques Sarasin
Cinematographer: Stephan Oriach, myriapodus@fr.europost.org
Sound engineer: Philippe Lecocq
Editor: Bernard Josse, b.josse@laposte.net
Sound mixer: Jean-Guy Véran, Mac Tari mactari@wanadoo.fr
Second crew: Bernard Josse, David Ritt, Eric Sosso
Sound effects: Patrick Egreteau
Timer: François Montpellier
Translaters: Youssouf Tata Cissé & Samuel Young
Bogolan: Sambou Traoré
Assistant CNP : Ibrahima Touré
Driver: Lassana Doumbia