Fiche Film
Cinéma/TV
MOYEN Métrage | 2006
Trois filles, deux garçons
Lambert Ndzana
Pays concerné : Cameroun
Réalisateur(s) : Lambert Ndzana
Avec : Gilbert KOLOKO, Honoré Noumabeu
Durée : 52
Genre : comédie dramatique
Type : série TV
Site web : www.3f2g.net

Français

Une série télévisée de 52 min qui met en scène les chassées croisées amoureux au sein d’un groupe composé de trois filles et de deux garçons



En décidant de partager les frais de loyer à travers une colocation, cinq étudiants ignoraient à quel point ils allaient partager leurs émotions et leurs situations les unes plus rocambolesques que les autres.



L’équipe de Trois filles, deux garçons est constituée de cinq valeureux jeunes acteurs caractérisés par leur esprit d’équipe, leur courage et leur intelligence, le tout couronné d’un dynamisme sans limite. Tous âgés de moins de 25 ans, ils partagent ensemble des idées auxquelles ils croient vraiment.

Alfred, Gwladys, Christian, Anne et Habiba sont ceux qui ont bien voulu s’appuyer sur leur vie pour exprimer leur réalité, leur vécu quotidien et leurs rêves.



Un sitcom de Lambert NDZANA (LN INTERNATIONAL)



Durée : 26′ (12 épisodes)

Année : 2005

Pays : Cameroun

Format : Béta numérique

 

Réalisateur : Lambert Ndzana

Acteurs : Gilbert Koloko,…



Résumés des 12 épisodes::..





EPISODE I

Pour leur première année universitaire, nos amis découvrent leur nouveau lieu de vie. Entre phases d’aménagement et de rangement, les centres d’intérêts et tempérament de chacun se dessinent : Christian orphelin de père se veut un virtuose du Rap et de patins à roulettes, la peau de Anne est sa seconde raison de vivre, Habiba à cheval entre Islam et religion catholique veut croire qu’il est normal de rester vierge jusqu’au mariage, Alfred souhaite voir discipline, entente et solidarité régner dans l’appartement et Gwladys, dont le géniteur français a abandonné la mère depuis des lustres, aimerait bien coupler licence et mariage avec un homme beau et riche… Des aspects que maîtrisent mal leurs parents respectifs, qui les abreuvent d’enseignements sur les contraintes de la cohabitation. La mère de Gwladys, très traditionaliste, est convaincue que sa fille n’aura son salut qu’en usant d’écorces et décoctions concoctées par des guérisseurs de son village, ce que cette dernière n’entend pas de cette oreille…





EPISODE II

Sitôt achevés l’installation et la répartition des tâches par Alfred, doyen parce que aîné de tous, Anne remet sur la sellette les forts sentiments qu’elle éprouve pour lui depuis le lycée. Le fait que ce dernier se prépare à recevoir sa copine Sonia dont il est lui-même très amoureux n’est pas pour décourager Anne, persuadée de l’avantage de la cohabitation. Alfred aimerait bien voir les autres filles, Gwladys notamment, l’aider à « tuer » les espoirs de Anne. Peine perdue, celles-ci jouent la carte de la « solidarité dans l’appartement ». Grâce à la férue en informatique Habiba, Gwladys se lance à la recherche de son prince charmant sur internet. Un coup de fil de sa mère, annonçant d’autres décoctions pour le moins dégoûtantes lui cause un sommaire évanouissement, tandis que Christian rentre amoché suite à une chute de patins. A l’approche de l’arrivée de Sonia, Gwladys conseille dignité et indifférence à Anne ; mais celle-ci, résolue à décourager sa rivale de revenir dans l’appartement, a de biens étranges idées en tête pour lui pourrir la vie…







EPISODE III

Pour sa première visite dans l’appartement, Sonia vit un sale quart d’heure orchestré par Anne : gazée au soda puis aspergée de Ketchup. C’est plus qu’il n’en faut pour qu’elle s’en aille la rage au ventre, menaçant Alfred de ne revenir que s’il est seul. Mécontent, celui-ci projette de sécher les cours pour remédier à la situation. Aidée par Habiba pour sélectionner un mec sur Internet, Gwladys engage la correspondance avec « Claude », candidat au mariage dont les mensurations et la profession la comblent. Dans la poubelle des toilettes, Christian retrouve un brouillon contenant l’adresse email et le mot de passe de Gwladys, qu’il garde sur lui en bavant d’avance : il va pouvoir lire les messages de Gwladys à son insu ! Alors qu’Habiba connaît ses premières dragues et s’avoue une attirance pour Ndjoya, un garçon dont elle ferait volontiers un bon ami, Anne tente en vain de persuader Alfred que Sonia n’en veut qu’à son argent de poche. Pour corser le tout, la mère de Gwladys resurgit avec ses décoctions, poussant sa fille à simuler un évanouissement…







EPISODE IV

En complicité avec ses amis, Gwladys réussit à faire croire à sa mère qu’elle a bien ingéré toutes ses décoctions. Ndjoya, informé de la virginité d’Habiba, accepte son amitié. Mais Anne et Gwladys, croyant à un leurre de sa part pour apprivoiser Habiba, mettent celle-ci en garde. Christian, non content de lire les mails envoyés à Gwladys par ses correspondants, crée une annonce fictive et se baptise « Jordan », ingénieur au corps parfait adorateur du métissage. Il écrit ainsi un mail à Gwladys, soi-disant pour « relation sérieuse ». Après lecture, Gwladys se persuade que « Jordan » est le prince charmant tant attendu et engage la correspondance avec lui. Pour tenter de détourner Alfred de Sonia, Christian suggère à Anne de lui écrire des poèmes. Une énième discussion éclate dans la cuisine entre Alfred et Anne. Blessée au pied, cette dernière profite du fait qu’Alfred lui soigne la coupure pour enchaîner des cris et des geignements aux relents érotiques, qui amusent la maisonnée. En voulant cuisiner, Christian brûle le repas et ramasse la colère de tout le monde…







EPISODE V

Irritée par un appel de Sonia qui demande de l’argent à Alfred, Anne lui précise qu’elle ne l’aimera jamais par intérêt, ce qu’approuvent Gwladys et Habiba. Alors que la visite de Ndjoya se fait proche, Habiba aide Gwladys à répondre à ses principaux correspondants : « Claude » qui veut déjà une rencontre, et « Jordan » – en fait Christian – qui promet sa photo. Christian, rentré un peu plus tôt, égare dans son bermuda un mot laissé sous la porte par la mère d’Habiba, annonçant sa visite prochaine. Avant d’aller fumer une cigarette aux toilettes, il viole la boite email de Gwladys et lui envoie une photo prétendument de lui, mais en fait prise sur Internet et dont il rogné le visage. Alfred se fait engueuler le même soir par Anne et les autres. Motif : il a osé gager sa montre pour dépanner Sonia ! Mais Alfred se reprend vite quand il détecte une odeur de tabac aux toilettes. Bien qu’il soupçonne Christian, personne n’admet être le fumeur. Alfred est troublé par une belle lettre d’amour de Anne, placée sous son oreiller. Et Gwladys, qui découvre le corps parfait de « Jordan », veut bien lui envoyer un portrait d’elle pour l’inciter à montrer son visage à lui…







EPISODE VI

Habiba et Gwladys accueillent Ndjoya quand débarque la mère d’Habiba. Enervée que Ndjoya embrasse sa fille sur la joue, elle sermonne tout le monde et file avec Habiba dans la chambre pour s’assurer de sa virginité, scandalisant les autres. Rentrant d’une séance de patins, Christian multiplie des réflexes jugés suspects par Alfred, qui l’épingle et sort de sa bermuda le mot annonçant la visite de la mère d’Habiba. Outrée, Habiba se jette sur Christian. L’incident rend Ndjoya ambigu vis-à-vis d’Habiba, mais il jure pouvoir patienter. Anne pense qu’Alfred s’adoucit depuis qu’il a lu sa lettre. Ce dernier rappelle en effet à Sonia au téléphone qu’il n’a jamais reçu d’elle la moindre lettre, puis lui lit des passages chauds de la lettre d’Anne, qu’il s’attribue. Assistée d’Habiba, Gwladys envoie son portrait à « Jordan », et son numéro de téléphone à « Claude » pour convenir d’une date de rencontre. Alfred poursuit en vain son enquête sur le fumeur. Le lendemain alors que nos amis dînent, Sonia débarque, se love contre Alfred en reprenant les phrases entendues la veille au téléphone. Reconnaissant sa lettre d’amour, Anne entre dans une colère noire…







EPISODE VII

Les filles, fâchées d’Alfred, filent dans leur chambre consoler Anne en pleurs. Sonia veut des câlins mais Alfred, dépité par son arrivée surprise, s’y refuse. Déçue, elle claque la porte. Alfred est engueulé par les filles qui l’acculent au mea-culpa. Et Anne, encouragée, lui envoie d’autres lettres d’amour auxquelles il se montre sensible, à la grande joie de Gwladys et Habiba. Christian, alias « Jordan », viole à nouveau la boite email de Gwladys et découvre son portrait. Prétextant vouloir cultiver le mystère, il ne lui envoie pas sa photo, mais lui réclame une photo d’elle en maillot de bain. Habiba pense que « Jordan » n’est qu’un voyeur à virer vite fait, mais Gwladys ne l’entend pas ainsi. Elle accepte de lui envoyer sa photo en maillot. « Claude » annonce à Gwladys son arrivée le vendredi suivant, et celle-ci savoure l’idée de le découvrir enfin. Dans l’intervalle, Christian annonce sa rencontre avec une certaine Coralie, âgée de 26 ans ! Ceci scandalise les autres qui la trouvent trop vieille pour lui, mais il n’en a cure. Puis c’est le grand jour de l’arrivée de Claude, à bord d’un taxi-course. Mais au moment de quitter le véhicule, il est précédé par un fauteuil roulant que le taximan descend pour lui…







EPISODE VIII

Gwladys s’évanouit en découvrant l’infirmité de Claude, dont elle n’avait jamais reçu de photo plein pied. Réanimée, elle s’érige contre sa fourberie, mais consent à lui parler. Elle apprend ainsi qu’il veut se marier très vite et faire… 10 enfants ! Claude parti, Gwladys est raillée et il lui est conseillé de s’éloigner d’Internet. Mais elle espère beaucoup de sa prochaine rencontre avec « Jordan ». Et Christian alias « Jordan » reçoit la photo en maillot de Gwladys, à laquelle il envoie un beau portait prétendument de lui, mais en fait sélectionné sur un site de mannequins black. Il veut une photo d’elle toute nue, contre la promesse de faire pareil ! Pour Habiba, c’est la preuve qu’il faut zapper « Jordan ». Mais Gwladys veut bien lui envoyer la photo demandée, ce à quoi s’oppose Habiba que Ndjoya tente, en vain, d’amadouer pour un plan sexe. Le matin suivant, Alfred veut sécher les cours, ce que Anne juge suspect et décide de l’épier, cachée derrière l’appartement. Elle voit soudain débarquer Sonia, qui veut foncer au lit avec Alfred. Mais celui-ci lui parle de la « philosophie » de l’amour, ce qui ne plait guère à Sonia mais arrange bien Anne, postée à la fenêtre. Fortuitement, celle-ci découvre un briquet et un paquet de cigarettes, dont elle ne tarde pas à faire le lien avec Christian…







EPISODE IX

Anne reproche durement à Christian de fumer. Celui-ci, pour étouffer l’affaire, se propose de l’épauler dans sa lutte pour conquérir Alfred. Anne lui fait néanmoins détruire ses cigarettes. Puis elle offre à Alfred un maillot de ZIDANE et lui étale sa grande maîtrise de la « philosophie de l’amour » qu’il a tenté d’inculquer à Sonia. Mais Alfred lui rend son maillot, prétextant ne pas vouloir trahir Sonia en l’acceptant. Scandalisée, Anne ravive les penchants matérialistes de Sonia, fâchant ainsi Alfred. Ce faisant, Habiba s’irrite que Ndjoya ne pense qu’au sexe. Alfred, qui a aperçu Christian et « sa Coralie » à la Fac, lui déconseille celle-ci qui traîne une réputation sulfureuse. En vain. Sous son pseudonyme « Jordan », Christian presse Gwladys de lui envoyer sa photo nue, mais Habiba tient bon. De peur de perdre « Jordan », Gwladys se fait expliquer la procédure d’envoi d’une photo via le net, et envoie elle-même sa photo nue à « Jordan ». Rentrant de Fac fâchée d’avoir vu Ndjoya avec une autre fille, Habiba se résout à l’idée qu’elle est amoureuse de lui, mais ne veut pas franchir la pas sexuel. Quand elle découvre que Gwladys a envoyé à « Jordan » une photo d’elle nue, une chaude explication éclate entre elles…







EPISODE X

Habiba réprimande sévèrement Gwladys, dont la conduite la dépite. Mais celle-ci promet des représailles en cas de dénonciation. Anne, dont Alfred ne veut pas du maillot, tente en vain de le lui faire porter. Christian alias « Jordan » éclate de joie en voyant la photo de Gwladys nue. Il la copie sur disquette et lui en demande une autre avec les jambes écartées ! Gwladys admet être tombée sur un pervers. Pour Habiba, elle l’a bien cherché. Alfred veut redécoller avec Sonia et monte avec Christian un plan pour éloigner les filles le samedi suivant. Le type « d’infos » que celui-ci glisserait volontiers à Anne… Habiba accepte d’inviter Ndjoya pour lui déclarer sa flamme et l’embrasser… sur la bouche ! Mais elle ne l’a jamais fait. Gwladys lui promet une « initiation » à l’aide de films. Ce faisant, la mère de Gwladys annonce sa possible venue avec un pasteur exorciste. Vendredi, Christian distribue aux filles des invitations à un mystérieux anniversaire le lendemain après-midi. Sauf à Alfred, qui veut réviser le week-end. Dans l’intervalle, Habiba, débarrassant l’ordinateur de ses fichiers check-list, constate que beaucoup d’entre eux été créés… quand Christian travaillait sur l’ordinateur !







EPISODE XI

Cliquant sur les fichiers check-list, Habiba découvre que tous les mails de « Jordan » ont été envoyés à Gwladys depuis… leur ordinateur-maison ! Conclusion, « Jordan » est l’un d’eux. Convaincues que c’est Christian, elles projettent de le piéger. Ce faisant, Gwladys initie peu à peu Habiba au baiser, en prélude à la venue de Ndjoya. A l’heure d’aller au fameux anniversaire, Anne, soudain souffrante, s’étend sur le canapé. Alfred tente en vain de la pousser à sortir avec les autres. La situation est bloquée. Il est contraint d’avouer avoir tout organisé pour être seul avec Sonia, déjà en route. S’en suit un véritable capharnaüm durant lequel Sonia débarque. Déçue de ne pas trouver Alfred seul, elle sermonne vertement les filles, qui manquent d’en découdre. Sonia claque la porte non sans avoir décrété la « mise en quarantaine » d’Alfred pour une durée indéterminée. Alfred ne s’explique pas l’attitude de Anne, qui semblait au courant de son rencart. Mais il ne sait à quel sait se vouer. Anne profite de l’incident pour tenter de se tailler le beau rôle auprès de lui. Habiba et Gwladys quant à elles ont décidé d’en découdre dès le lundi suivant avec « Jordan-Christian »…







EPISODE XII

Démasqué par Habiba et Gwladys tapies dans la penderie, Christian alias « Jordan » perd connaissance. Il se réveille sous la douche dans un déluge de d’eau, ligoté, bâillonné et à la totale merci de Gwladys enragée qu’il l’ait vue à poils. L’affaire est si avilissante qu’elle préfère cacher certains détails à Alfred et Anne. Christian est contraint au silence pour la photo nue, au risque que sa mère soit avisée. Informé uniquement du viol de la boite email de Gwladys, Alfred confisque en représailles les CD et Baladeur de Christian, qui en a grand besoin pour accueillir Coralie, mordue du Rap comme lui. Sa consolation : la copie de la photo dans sa disquette ! Peu à peu la mère de Gwladys affine la date de sa venue avec le pasteur exorciste. Anne émeut Alfred par une lettre écrite avec son prénom, au point qu’il demande le maillot qu’il avait refusé. Il tente en vain de joindre Sonia au téléphone pour une explication. Puis Ndjoya arrive enfin dans l’appartement et Habiba lui avoue ses sentiments. Alors qu’elle l’embrasse fougueusement, sa mère débarque et assimile ladite scène à la damnation.







Diffuseurs annoncés



CRTV

Cameroun Radio Télévision



CANAL 9

Télévision SUISSE



AFRICABLE

pour la diffusion de la série dans toute l’Afrique de l’Ouest



CFI

Diffusion de la série dans tout le réseau de télévisions partenaires de CFI

English

By deciding to share the costs through rent a room, five students did not know how they would share their emotions and situations each more fantastic than others.