Fiche Film
Cinéma/TV
COURT Métrage | 2002
Vies de femmes : Madeleine Zamble Lou (Côte d’Ivoire)
Florence Delphine Badouet
Pays concerné : Côte d’Ivoire
Réalisateur(s) : Florence Delphine Badouet
Avec : Hanny Tchelley
Durée : 26
Genre : portrait
Type : série documentaire

Français

Lou Irié Madeleine ZAMBLE, membre du Conseil économique et social de Côte d’Ivoire, est une battante hors pair. Simple vendeuse de piments, elle a créé une gare pour réceptionner des marchandises et aider les femmes à acheminer leurs produits vers la capitale. Cultivatrices de tomates, elle a lancé une coopérative avec d’autres femmes. Disponible et dévouée, elle a largement participé au développement de son village qui, grâce à elle, a bénéficié d’un dispensaire et d’une maternité.

Durée : 26′

Catégorie : portrait

Genre : documentaire

Thèmes : développement, agriculture, portrait

Année : 2002

Réalisateur : Florence Delphine BADOUET

Pays de production : Côte d’Ivoire

Production : African Queen Productions
avec le soutien du Fonds Francophone (OIF)




La série Vies de femmes

Six portraits de femmes africaines qui se battent pour occuper le devant de la scène et participent à l’évolution de leur continent. Elles y expriment leurs combats, leurs ambitions, leurs espoirs et leurs visions du monde. Les femmes portraiturées sont Alizeta Ouédraogo (une des femmes d’affaires les plus prospères du Burkina Faso), la Malienne Fantani Touré (griotte, chanteuse traditionnelle), l’Ivoirienne Zamble Lou Irie (membre du conseil économique et social), Anna Maria Cabral (veuve d’Amilcar Cabral et combattante des premières heures de la lutte pour l’indépendance du Cap-Vert), Madeleine Tchikaya (première femme énarque de Côte d’Ivoire, diplomate et ex-PDG) et Nicole Claire Ndoko (Présidente de la Fédération des juristes africaines et première femme camerounaise Docteur en Droit).


Côte d’Ivoire, Belgique, 2002


Propos de la productrice (Hanny Tchelley)

 » En Afrique, la femme est depuis toujours l’élément qui soude la famille. Mère et épouse, elle a participé à tous les grands mouvements, les différentes mutations qui ont jalonné l’histoire du continent africain (la colonisation, la lutte pour les indépendances, le développement économique et culturel…)
Traditionnellement dépendante de l’homme, la femme africaine moderne se positionne de plus en plus comme un maillon important de l’évolution de notre continent. À travers Vies de femmes, un magazine de 6 x 26′, nous voulons donner la parole à quelques-unes des femmes représentatives de l’Arique, elles exercent dans des domaines très variés: art, politique, affaires…

Toutes ont montré leur capacité à s’en sortir par leur travail et à se dépasser pour réaliser leurs ambitions. Ce sont des femmes de tête et de caractère qui, sans renier leur féminité, se sont affirmées dans leur communauté, leur pays, en Afrique et parfois dans le monde… Résolument tournées vers le futur, ces femmes porteuses de changements et d’espoirs sont un exemple. Le choix de confier la réalisation de ce magazine à des réalisatrices africaines confirmées s’explique par l’espoir d’un regard  » féminin  » saura mieux traduire l’hommage que nous voulons rendre à ces femmes d’exception qui marquent leur temps et dont la vie est source d’émulation pour les autres femmes du continent.  »