Fiche Film
Cinéma/TV
LONG Métrage | 2006
Ombre de l’Absence, L’ (Dhil El ghiyab)
Nasri Hajjaj
Titre anglais : Shadow of absence (The)
Pays concerné : Territoire palestinien
Réalisateur(s) : Nasri Hajjaj
Avec : Nasri Hajjaj
Durée : 84
Type : documentaire

Français

Synopsis

Ce film essaye de décrire la hantise que vivent les palestiniens et plus particulièrement ceux parmi eux qui ont été déracinés de leur patrie et qui ont vécu éparpillés à travers le monde.Cette hantise, c’est la préoccupation lancinante qu’ils se posent à propos de leur lieu de sépulture, préoccupation qui se nourrit du rêve du retour ; rêve et à la fois projet de retrouver une identité disloqué et menacée.

La plupart des palestiniens ont mené une vie coupée de leur patrie. Cette coupure est vécue comme une défaite et la réaction naturelle à ce sentiment, a été, en l’absence d’un lien réel, de chercher un lien spirituel avec la terre perdue. A partir de là, l’obsession d’être enterré en Palestine a remplacé l’absence de lien avec la patrie, lieu fondateur de leur vie.

Palestine, Tunisie, 2007

Scénario et Réalisation: Nasri Hajjej
Montage: Michél Tayen
Musique: Hiba Kawess, Samer Toutah, Henri Ghourili
Image: Khaled Bilkhmir, Ali Ben Abdallah

Production: Familia Productions
Avec le soutien de WELFARE Association



Paroles de l’auteur

Ma préoccupation dans ce film, était de savoir comment exprimer cinématographiquement cette absence du présent réel en même temps que la présence d’un absent mythique ; comment exprimer une situation où le passé est un rêve qui sera la matière d’un futur ; comment exprimer à travers la prise de vue, le montage, la musique et les effets visuels et sonores cette dualité entre la mort et le lieu de la mort dans la vie des palestiniens ; comment cette dualité est devenue un refuge pour exprimer ce qui a été absent dans leur vie et comment ce refuge devient lui-même impossible à cause des évènements et des chocs successifs qu’a subit le peuple palestinien ; comment cela revêt une dimension spirituelle spéciale où la vie et la mort sont mises sur le même plan. Cette perception, j’ai essayé de la transmettre au spectateur par l’image et la texture sonore : musique, parole et bruitage. J’ai essayé aussi de faire accéder le spectateur aux hauteurs d’où l’on découvre les différents sens de l’exil, où l’exil dans la vie et l’exil dans la mort sont l’expression la plus extrême de la séparation forcée de leur patrie.

Ce film nous décrit la relation des palestiniens le lieu où ils doivent vivre et le lieu où ils doivent mourir et ceci dans plusieurs pays : Liban, Palestine, Syrie, Jordanie, Egypte, Tunisie, Paris, Londres, Bulgarie, New york, Vietnam. Ce film raconte le déracinement de personnalités palestiniennes connues dans le monde de la politique et de la culture, comme Yasser Arafet, Edouard Saïd, Néji El Ali, Ibrahim Abou Loghd, Moïne Bsissou. C’est l’histoire d’hommes du commun qui ont subit les assassinats et les tueries au cours de la résistance palestinienne de 1948 à nos jours

English

This film explores the anxiety that Palestinians are experiencing, especially those uprooted from their land. It seeks to express the duality of life and death, homeland and exile, in Palestinian identity. Shot in many countries, including Lebanon, Syria and the UK, it talks about leading political and cultural figures, and ordinary Palestinians, subjected to massacres from 1948 until today.

Palestine & Tunisia/2007/Dir: Nasri Hajjaj/Arabic dialogue with English subtitles/Colour/DigiBeta/84 mins

Director : Nasri Hajjaj
Running Time : 84 mins
Country : Tunisia


FESTIVALS

2008 | Rencontres cinématographiques de Hergla | HERGLA, Tunisie |
* Sélection

2007 | DIFF – Dubai International Film Festival |
* The Muhr Awards – Documentaries
* Win « Bronze » (Muhr Awards – Documentaries)