Fiche Film
Cinéma/TV
COURT Métrage | 1993
Chercheurs d’eau
Pays concerné : Mali
Durée : 26 minutes
Type : reportage

Français

Diffusion dans la collection « L’eau, la vie et l’environnement »

Au Mali dans le cercle de Douentza, les lacs se sont progressivement asséchés. Si certains puits se trouvent au sein des villages, d’autres sont parfois à des kilomètres. Tous les habitants, et la colonie d’enfants portant leur outre, doivent alors marcher parmi les falaises escarpées à la rencontre de la source. Les hommes des villages expriment les difficultés engendrées par le manque d’eau : équilibre alimentaire en péril, cultures asséchées… Le reportage explore les projets de développement, analyse les échecs successifs, s’arrête sur un programme humanitaire par le jumelage avec des villages français dont l’action repose sur l’amitié et des actions directes avec les populations. Des recherches géologiques sont entreprises, et on attend beaucoup des forages et des puits. Les villageois, attachés à leurs racines, ne veulent pourtant pas quitter leurs terres qui manquent cruellement d’eau, car ici, dit le chef du village, « on est maître et on se sent invulnérable ».

1993 – 26′ – Vidéo – VO sous-titrée en français

Réalisateur
David Helft

Production
La Nomade

Versions : anglais, espagnol (s/t)

Environnement – Développement – Identité culturelle – Monde rural

English

En Malí, en el círculo de Douentza, progresivamente los lagos se fueron desecando. Si bien ciertos pozos se encuentran dentro de los poblados, otros a veces están a varios kilómetros. Los aldeanos, apegados a sus raíces, no quieren, incluso en esas circunstancias, dejar sus tierras con cruel insuficiencia de agua, porque aquí, dice el jefe de la aldea, « somos dueños y nos sentimos invulnerables ».



The lakes in the Douentza Circle in Mali have gradually dried up. While some villagers can still use their local wells, others have to walk miles into the bush for their water. Nevertheless, the villagers, who are attached to their roots, do not want to abandon their arid land, for here, according to the village chief, « we are the masters and we feel invincible ».

Português

Español



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications