Fiche Film
Cinéma/TV
LONG Métrage | 1996
Gongonbili, de l’autre côté de la colline
Pays concerné : Burkina Faso
Durée : 65 minutes
Genre : société
Type : documentaire

Français

Diffusion dans la collection « De rituels en découvertes, 20 regards sur le monde »

Dans le pays Lobi, Gongonbili a la réputation d’être un village un peu sorcier et un repaire de voleurs, de trafiquants et de meurtriers. Un unique chemin, difficilement praticable, y conduit. Jusqu’alors aucun étranger n’y avait séjourné. Cet isolement s’explique par un serment passé par les anciens qui avaient alors refusé la présence des Blancs. Tioionté, l’un des plus vieux habitants nous raconte la situation de son village à travers l’isolement dont ils sont victimes. Kondébré, qui avait quitté le village depuis le meurtre de son fils, souhaite y retourner. Après un dernier adieu à son fils, il décide de pardonner au village. Tioionté, lui, tente de briser le serment des anciens afin de permettre au village de s’ouvrir à d’autres cultures, de sortir de son isolement, de stopper la délinquance, et de donner une nouvelle chance à la réputation de Gongonbili. On assiste ainsi à la chronique d’un village qui cherche à rompre avec un passé douloureux pour s’ouvrir enfin au monde.


1996 – 65′ – Vidéo

Réalisateur
Jean-François Naud

Production
La Huit production

Versions : anglais, espagnol (s/t)

Ethnologie – Tradition – Vie sociale

English

En el país Lobi, Gongonbili tiene la reputación de ser una aldea de ladrones, traficantes, asesinos y hasta brujos. Este documental es la crónica de un poblado burquinabe que procura romper con un pasado doloroso para abrirse al mundo.


In the Lobi region, Gongonbili has the reputation of being a village of thieves, drug traffickers, murderers and black magicians. This documentary is the chronicle of a village attempting to break free of its painful past and finally take its place in the wider world.

Português

Español