Fiche Film
Cinéma/TV
MOYEN Métrage | 1996
Walé Chantal, femme Ekonda
Pays concerné : République démocratique du Congo
Durée : 52 minutes
Genre : portrait
Type : documentaire

Français

Diffusion dans la collection « De rituels en découvertes, 20 regards sur le monde »

Chez les Ekondas de l’ex-Zaïre, la coutume veut que les jeunes mères, appelées Walé, retournent vivre chez leurs parents pendant une période de 2 à 5 ans après la naissance de leur premier enfant. C’est ainsi que cela s’est passé pour Chantal. Mère d’une petite fille, elle voit enfin venir la fin de cette réclusion qui sera marquée par un rituel. Aujourd’hui, elle prépare un spectacle de danses et de chants pour son jour de sortie, accompagnée des femmes du village. Tout le monde s’active pour les préparatifs, sans oublier de prier afin d’empêcher les esprits de faire échouer la danse. Le jour de sa libération, Walé, recouverte d’une poudre rouge flamboyante, fait son spectacle, encadrée de ses assistantes. Après de longues danses rythmées et gracieuses, ainsi que des chants de libération et de fierté, Walé Chantal brise la calebasse et devient une femme respectée des esprits, « une femme, mère des enfants ».


1996 – 52′ – Vidéo

Versions : anglais, espagnol (s/t)

Condition féminine – Ethnologie – Tradition – Vie sociale


*Prix au Bilan du film ethnographique du musée de l’Homme à Paris, au Festival international du film scientifique à Palaiseau, au Festival international du cinéma ethnographique à Nuoro (Italie).

English

Entre los Ekonda de la República Democrática del Congo, la costumbre hace que las jóvenes madres, llamadas Walé, vuelvan a vivir a casa de sus padres durante un período de dos a cinco años después del nacimiento de su primer niño. Así es como ocurrió con Chantal. Después de prolongadas danzas rítmicas y llenas de gracia, y cantos de liberación y orgullo, Walé Chantal rompe la calabaza y pasa a ser una mujer respetada por los espíritus, « una mujer, madre de los niños ».



Amongst the Ekonda of Zaire, custom dictates that young mothers – known as Walé – go back to live with their parents after having given birth to their first child. After long, rhythmic, graceful dances and songs of freedom and pride, Walé Chantal breaks her calebasse and becomes a woman respected by the spirits, « a woman, mother of children ».
Partager :