Fiche Film
Cinéma/TV
LONG Métrage | 1993
Partage des eaux (Le)
Philippe Caldéron, Jacques Fack
Pays concerné : Égypte
Réalisateur(s) : Philippe Caldéron, Jacques Fack
Durée : 88
Genre : société
Type : documentaire

Français

Diffusion dans la collection « L’eau, la vie et l’environnement »

Ce documentaire traite du sujet brûlant que sont les conflits d’intérêt liés au partage des eaux; il s’appuie sur deux situations apparemment dissemblables : la baie de Floride et la vallée du Nil. Dans les deux cas, les grands travaux, qui ont bénéficié d’une technologie avancée, ont provoqué d’inattendues ruptures dans l’équilibre écologique antérieur. Dans les Everglades, en Floride, les agriculteurs, la population et les élus constatent avec amertume l’échec de l’endiguement du lac et du modèle d’irrigation, et cherchent de nouvelles solutions écologiques. Dans la vallée du Nil, le processus est essentiellement géopolitique. La négociation du partage des eaux avec l’Éthiopie s’avère nécessaire malgré la volonté d’indépendance de l’Égypte, qu’incarnent la construction du barrage d’Assouan et les recherches technologiques d’aménagement de la Nouvelle Vallée. L’étude de cas, mêlant la parole d’experts à celle d’utilisateurs, montrant la réalité des phénomènes et les enjeux des problèmes évoqués, nous entraîne au coeur du débat sur la gestion durable des ressources et les conséquences des grands travaux d’aménagement.


1993 – 88′ – Vidéo

Réalisateurs
Philippe Caldéron, Jacques Fack

Production
Eolis production, La Sept-Arte

Version : anglais

Géopolitique – Écologie – Économie – Technologie

English

Este documental trata acerca del candente tema de los conflictos de intereses vinculados a la línea divisoria de las aguas, partiendo de dos situaciones aparentemente desemejantes: la bahía de Florida y el valle del Nilo. En ambos casos, la realización de grandes obras de avanzada tecnología provoca inesperadas rupturas del equilibrio ecológico preexistente.



This documentary deals with the burning issue of conflicts of interest in the domain of water distribution by examining two apparently very different situations: the Gulf of Florida and the Nile Valley. In both cases, major high technology public works programs have caused unexpected damage to the pre-existing ecological system.