Freestyle

De Caroline Chomienne

Lire hors-ligne :

Nous voilà à Marseille, dans le quartier de Belzunce, avec un groupe de jeunes rapeurs, la Guest Clique, qui prépare son prochain concert. L’un des leurs, K. Rhyme le Roi, gagne sa vie avec des activités louches et se fait courser quand il veut arrêter. Il disparaît. Sista Vertu, DJ Rebel et Cash le retrouvent et l’accompagnent dans sa cavale. « Garde toujours à l’esprit que tu ne peux rien contre nous« , dit un grafiti sur un mur. Cette chronique traversée des vies de chacun et de celle du groupe l’illustre avec une énergie communicative. Comme dans beaucoup de films sensibles puisant leur genèse dans la connaissance de la réalité, la différence entre documentaire et fiction est difficile à percevoir. Si le scénario donnait des directions précises, la réalisatrice a laissé les acteurs largement improviser sur les dialogues : ils y gagnent un naturel dans les répliques qui donne au film toute sa crédibilité. Les musiques originales sont faites pour coller à l’ambiance et ce sont, mine de rien, deux ans de travail pour le groupe, lequel n’en était pas à sa première expérience collective puisqu’il a partagé huit ans de galères (qui servirent d’inspiration au film). Et c’est finalement une véritable dignité qu’acquièrent ces rappeurs méconnus : le film fait exploser clichés et préjugés et lorsque le jeune immigré algérien, en référence à ses parents venus trimer en France, lance son rap avec « Je mets ma plume en marche pour la mémoire« , on le croit entièrement.

2000, coul 35mm, 1 h 25, sélection ACID (Agence du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion) Cannes 2001, prod. GH Films-Altermedia (01 42 43 10 30), avec Faf Larage, K.Rhyme le Roi, DJ Rebel, Sista Micky. Sortie France le 26 juin 2002.///Article N° : 2295

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire