Fiche Groupe
Musique
Konono N°1
République démocratique du Congo

Français

Konono N°1 est l’un des principaux représentants d’un style spectaculaire qui fleurit dans les faubourgs de Kinshasa (RD Congo), dénommé là-bas « tradi-moderne », ou musique traditionnelle électrifiée.

Il s’agit de musiciens qui ont quitté la brousse pour s’établir dans la capitale et qui, pour pouvoir continuer à assumer leur fonction sociale en se faisant entendre des ancêtres (et surtout de leurs concitoyens) au milieu du vacarme urbain, ont dû avoir recours à l’amplification bricolée de leurs instruments et aux « lance-voix » (mégaphones). Cette électrification de fortune a provoqué une mutation radicale de leur son, introduisant des distorsions qu’ils ont intégrées à leur style.

Konono N°1 existe depuis plus de 25 ans. Fondé par Mingiedi, virtuose du likembé (cet instrument traditionnel parfois dénommé « piano à pouces », composé de lamelles métalliques fixées à une caisse de résonance), le groupe se compose de trois likembés électriques (médium, aigu, basse), équipés de micros fabriqués à la main à partir d’aimants récupérés sur de vieux alternateurs de voiture et branchés sur des amplis, une section rythmique mêlant percussions traditionnelles et bricolées (couvercles de casseroles, pièces de voitures), trois chanteurs, trois danseurs et une sono munie de « lance-voix ».

Les musiciens sont originaires d’une région qui se situe à cheval entre le Congo et l’Angola. Le style du groupe emprunte largement aux musiques de transe bazombo, mais il leur a fallu littéralement composer avec la distorsion du système d’amplification, au départ non voulue mais inévitable. C’est ainsi que pour s’adapter à cette contrainte nouvelle, Konono N° 1 a développé un style unique qui les a rapproché fortuitement de l’esthétique du rock et de la musique électronique les plus « extrêmes », tant par les sonorités que par le volume (Konono N°1 joue devant un mur de baffles) et le’groove’ implacable.