Fiche Groupe
Musique
Orquestra Do Fuba
Brésil

Français

Fernando DO CAVACO, cavaquinho, chant
Né le 18 mai 1980 à São Paulo, ce jeune auteur-compositeur-interprète fait partie d’une grande école de samba de São Paulo, Rosas de Ouro. Il est également membre fondateur du Club du Choro de Paris.
Au delà de sa voix forte et timbrée, son instrument est le cavaquinho, sorte de petite guitare traditionnelle habituellement utilisé dans la samba, mais qu’il a intégré de façon novatrice au Forró.

Ricardo TEPERMAN, guitare, chant
Il vient aussi de São Paulo. Sa voix douce et personnelle est séduisante dès la première note. Agé de 25 ans, ce talentueux jeune compositeur a été primé au Festival Vinícius de Moraes présidé par Chico Buarque. Il est l’auteur de deux grands succès, « Beijo roubado » et « Cala a boca », qui se sont vendus à 500 mille exemplaires au Brésil.

Ricardo HERZ, Violon
Reconnu comme l’un des meilleurs instrumentistes du Brésil. Il a été une des pointures révélées par la 7ème édition du traditionnel Prix VISA de Musique Brésilienne – Edition Instrumentale – Brésil 2004.
Le paulista Ricardo Herz, 26 ans, est Diplômé en musique classique à l’Université de São Paulo. La vie et la musique l’ont amené à Boston – USA, puis à Paris pour étudier au Centre de Musique Didier Lockwood. Son violon a accompagné de grands musiciens tels que Dominguinhos, Oswaldinho do Accordéon et Orquestra Jazz Sinfônica de São Paulo.

Natallino NETO, Basse
Il est né à Santos (SP) en 1976 mais a grandi à Rio de Janeiro, berceau de la samba au Brésil. Il a joué avec les grands de la bossa-nova comme Baden Powell et ses fils, Carlos Lyra, Billy Blanco, ou encore Hamilton de Holanda, Sebastiao Tapajos, aux côtés desquels il a pu enrichir davantage son expérience musicale.

Wander PIO, Percussion
Né à Rio de Janeiro le 3 décembre 1972, il suit des études de musique à l’université UNIRIO à Rio de Janeiro. Il a travaillé dans le théâtre, le cinéma, et a produit plusieurs bandes sonores. Dans l’Orquestra do Fuba, il est le moteur, le swing qui s’est exporté bien au-delà des frontières cariocas.