Fiche Groupe
Musique
Trio Joubran

Français

Samir Joubran, Wissam Joubran & Adnan Joubran
Trois frères, trois ouds, trois virtuoses de la musique savante arabe portent un message de paix grâce à un répertoire mêlant compositions personnelles et improvisations sur des pièces écrites traditionnelles.

Le Trio Joubran, trois frères issus d’une famille qui, depuis quatre générations, vit à travers le « Oud », le fabrique, le joue, l’aime. L’arrière grand-père, le grand-père, le père et maintenant, les trois frères Samir, Wissam, et Adnan qui font de cet instrument un savoir, une passion, une vie…

Leur maîtrise du « Oud » est singulière tout comme le sont l’harmonie et la synchronisation dont ils font preuve, chaque fois qu’ils se produisent sur scène, interprétant leurs propres compositions devant des publics du monde entier, si différents mais unis devant autant d’authenticité et d’excellence.

Côté percussion, le non moins excellent Yousef Hbeisch vient enrichir le Trio de rythmes qui épousent la mélodie et se fond dans les notes.

Le Trio Joubran, trois frères de Palestine, musiciens mondialement sollicités, avancent dans leur art grâce à un énorme travail individuel et collectif, avec un grand amour et un plus grand respect de la musique et du public.

Les dates clés

1996 Taqassim, 1er album de Samir, né en 1973. Sou’Fahm suit en 2001
2003 Tamaas, sur lequel Wissam (né en 1983) rejoint Samir
2004 Randana, premier album du trio Joubran avec l’arrivée de Adnan (né en 1985)
2005 Wissam sort diplômé « maître luthier » de l’Institut Antonio Stradivarius (Italie)
2006 fondent leur propre label, Randana, premier label palestinien distribué en France
2007 Majâz
2008 Mort de Mahmoud Darwish
2009 A l’ombre des mots, album CD et DVD, sur des poèmes écrits et récités par le poète Mahmoud Darwish
Adieu Gary, film de Nassim Amaouche, utilise pour sa bande originale l’album Majâz
Le dernier vol, film de Karim Dridi, dont ils composent la bande originale en collaboration avec le groupe français Chkrrr
3 mars 2011 AsFâr label World Village – Harmonia Mundi