Fiche Groupe
Musique
Etran Finatawa
Niger

Français

Etran Finatawa, c’est la rencontre improbable dans le désert nigérien entre les Touaregs et les nomades peuls Wodaabes.
Avec : Bammo Agonla : chant ; Alhousseini Mohamed : basse, choeurs et guitare accoustique ; Ghaliou Khamidoune : guitare ; Bagui Bouga : calebasse, voix ; Mamane Tankari : calebasse, chœurs ; Zaid Ag Abdoul Jamil : percussions, chœurs

Etran Finatawa – qui signifie Les étoiles du désert – combine les cultures Touaregs et Wodaabes du Niger. Les membres du groupe viennent d’une région qui, depuis des milliers d’années, est un carrefour entre les cultures arabes d’Afrique du Nord et les traditions sub-Sahariennes. Le groupe mélange des instruments traditionnels aux guitares électriques, arrangeant de manière moderne les chansons polyphoniques des Wodaabes.

Etran Finatawa est constitué de musiciens Touaregs et de musiciens Wodaabes (reconnaissables à leurs surprenantes peintures faciales). Malgré un héritage et une langue différentes, ce sont tous des nomades du Sahel qui partagent à la fois la beauté et la rudesse de leur environnement naturel. Le groupe s’est créé lors du Festival du Désert. Depuis janvier 2004, ils sont reconnus au Niger et ont participé à différents festivals au Mali et au Maroc. Ils ont également donné des concerts à travers la Hollande, l’Allemagne et la Suisse.
Etran Finatawa est un symbole de paix et la réconciliation, combinant ces deux cultures nomades, sans toutefois perdre leurs caractères individuels. C’est ce mélange riche et impétueux qui en fait une musique particulière.



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications