Il était une fois en France

De Dahmane Bouaziz

Print Friendly, PDF & Email

Un animateur de quartier à St Etienne cherche à comprendre comment Le Pen a pu se retrouver au deuxième tour de la présidentielle. Il se penche sur le mouvement immigré et constate à quel point son Histoire est mal connue. « Il était une fois » : il entreprend de la rappeler.
Lorsqu’en 1981, Giscard et Mitterrand s’affrontent lors de leur célèbre débat télévisé, il n’est pas une fois question des immigrés. En 2002, ils sont au centre du débat, avec la question de la sécurité. L’arrivée des socialistes au pouvoir en 81 signifie l’arrêt des expulsions mais pas de la violence dans les banlieues : la deuxième génération d’immigrés rejette les conditions de vie qu’ont connu leurs parents. 1983 est marquée par de nombreux crimes racistes, ce qui motivera la marche pour l’égalité et contre le racisme de décembre qui après 45 jours d’un succès grandissant à travers la France rassemblera à Paris 100 000 personnes.
Cette main tendue, formidable mouvement beur non-violent, ne sera pas saisie par les partis qui craignent tant de spontanéité et préfèrent soutenir SOS Racisme. Les dissensions internes ne permettront pas de donner une suite à la marche. 20 ans plus tard, l’échec de l’intégration citoyenne est patent : pas de vote maghrébin, pas d’engagement dans les partis, pas d’intérêt de ceux-ci pour une clientèle électorale volatile et déçue qui se sent d’autant moins représentée. Les jeunes ne se sentent ni se disent plus Français, dans une sorte de no man’s land de l’appartenance, et la République continue de les montrer du doigt.
Constitué d’un assemblage d’archives et d’entretiens, le film se veut très personnel en montrant le réalisateur étudier articles et photos ainsi que par une voix-off récurrente. Il reste dans les sphères bien limitées de la question de la représentation politique mais a le grand mérite de faire œuvre de mémoire en revenant sur les grandes heures d’un mouvement dont on ne décèle plus aujourd’hui de nouvelle actualité. Un constat mélancolique.

Productions chromatiques, 2003, 52 min.
///Article N° : 3471


Laisser un commentaire



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications