La BD à Mayotte : introduction

Print Friendly, PDF & Email

A la différence de sa voisine, La Réunion, Mayotte n’a jamais développé une réelle édition insulaire. Le nombre d’éditeur se limite aux éditions Le Baobab, qui est en même temps propriétaire de l’unique réelle librairie de l’île : la maison du livre, sur Mamoudzou. De fait, la bande dessinée se limite à quelques tentatives individuelles ainsi que quelques planches et strips publiés dans des revues locales. Cependant, en 2011, Luke Razaka, dessinateur d’origine malgache ayant longtemps vécu à Mayotte et Nassur Attoumani, homme de lettres Mahorais, devraient éditer deux albums chez L’harmattan : une réédition du Turban et la capote sortie dix ans plus tôt sur l’île et un album inédit : Terreur en haute mer qui traite de l’immigration massive des Comoriens vers Mayotte.

///Article N° : 10195


Laisser un commentaire



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications