La cinémathèque de l’Audecam préservée ?

Print Friendly, PDF & Email

L’incertitude semble se lever sur l’avenir de la cinémathèque du ministère de la Coopération qui gère la diffusion de centaines de films d’Afrique auprès des festivals et associations. Comment, sans l’Audecam, voir ces films invisibles ? Le ministère semble être conscient de l’importance de la demande, notamment en France. La cinémathèque serait préservée au sein d’une structure issue de la fusion de la centrale d’achat Audecam, de l’ADPF (association pour la diffusion de la pensée française) et du CLEF (club des lecteurs d’expression française, éditeur de la revue Notre Librairie). Une nouvelle rassurante alors même qu’Afrique en création n’a plus pour mission qu’organiser l’événement Afrique 2000 à Lille et que le projet de Maison de l’Afrique semble être remisé au placard.

///Article N° : 899


Laisser un commentaire



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications