L’Attente des femmes

De Naguel Belouad

Print Friendly, PDF & Email

Voilà un film dont on peut interroger la nécessité. En se creusant la tête, on peut lui trouver une éventuelle légitimité dans le rappel de la cruauté du traitement fait aux femmes dans les régions reculées : esclave enfermée, elle n’est bonne qu’à servir et faire des enfants. L’homme gras et laid, dans toute son horreur indifférente aux souffrances de ses trois femmes, reporte sur elles son incapacité à engendrer – pâle allégorie d’une impuissance masculine à donner naissance à une nouvelle société dans l’actuelle Algérie et de sa projection violente sur les femmes et le pays. Mais le traitement du film est tel que l’argument est faible : esthétisant à souhait dans les lumières crépusculaires et les demi-teintes de la bergerie ou de pièces éclairées par un feu de cheminée, il ne dégage malgré la dramatisation extrême du récit aucune émotion. Pire, son classicisme léché ne laissant aucune porte ouverte à la contradiction, il ne fait qu’accabler un spectateur qui se demande ce qu’il est venu faire là.

2001, 35 mm, coul., 82 min. Image : Bachir Selami, avec Sonia Mekkiou, Doudja Achachi, Tounes Aït Ali, Salima Seddiki, Kamel Rouini. Flach Pyramide international (+33 1 42 96 02 20).///Article N° : 2682

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire