Fiche Livre
Littérature / édition, Histoire/société, Interculturel/Migrations
ESSAI | Novembre 2020
Les Noirs lumineux du XVIe au début du XXe siècle
Gaspard-Hubert Lonsi Koko
Edition : L’Atelier de l’Egrégore
Pays d’édition : France
ISBN : 9791091580458
Prix : 21.99
Parution : 01 Novembre 2020

Français

Les « Noirs lumineux » ? Vaste sujet ! Controverse et mauvaise foi, inévitables. Prise et éveil de conscience, à n’en pas douter, pour les Noirs et les populations à l’ascendance ébène. Alors, le sujet mérite d’être débattu jusqu’au paroxysme. Enfin, que les uns et les autres puissent avoir l’audace de s’appuyer sur les obstacles, ainsi que les préjugés, et non, comme à l’accoutumée, d’essayer stratégiquement, ou par hypocrisie, de les contourner.

L’héritage étant la somme de l’actif et du passif, ces deux éléments restent à jamais indissociables au moment de la transmission. Restituer l’Histoire en occultant les zones d’ombre au profit des seuls événements glorieux équivaut, ni plus ni moins, à de la falsification. L’héritage, c’est tout ou rien. S’agissant de la traite négrière, le crime contre l’Humanité fait tout à fait corps avec l’enrichissement économique des puissances esclavagistes.

La dignité humaine ne s’obtient que par la souveraineté nationale, ou continentale. La quête du bonheur ne doit pas forcément conduire vers un ailleurs aux multiples facettes. Ce qui a manqué au héros du Danois Henrik Ibsen, en l’occurrence Peer Gynt, c’était d’avoir une profession et de l’aimer, quelle qu’elle fût… De Plus, on ne pourrait que difficilement mieux entre­prendre ailleurs ce que l’on n’a pas su réaliser chez soi.

Puisse l’exemple de ces Noirs lumineux revaloriser l’image de leurs sem­blables. Puissent leur lucidité et leur bravoure éveiller à jamais l’esprit d’émulation auprès de celles et ceux qui, à travers la diaspora africaine et en Afrique intra-muros, ont désormais la charge de poursuivre le combat pour la dignité humaine. Puisse, enfin, leurs salutaires actions éveiller la conscience noire : de l’intérieur comme de l’extérieur du continent.



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications